Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

campagneelargie
Des transports partout et pour tous


Nous refusons l’ouverture à la concurrence des transports collectifs par la mise en œuvre du règlement OSP ainsi que les projets d’infrastructures en partenariat public-privé. Nous agirons pour que la Région contribue à l’édification d’un pôle public de transports publics mettant en coopération le STIF et les entreprises publiques (RATP, SNCF, RFF), avec une participation et un pouvoir réel des usagers et salariés. Nous proposons :

·                                

Une zone unique tarifaire pour les transports collectifs au prix de la zone 1-2, l’extension de la gratuité aux chômeurs, aux travailleurs pauvres et aux jeunes.

·                                
Un plan d’investissement financé par un grand emprunt dans les transports collectifs (rénovation de toutes les lignes RER et Transilien, achat de matériel, création dans le cadre du service public des transports de métros en rocade en proche couronne et de tangentielles en moyenne-grande couronne, prolongement de lignes de métro, maillage complet du territoire par des tramways et transports en commun en site propre) et dans les axes cyclables (création de 3 000 kilomètres de nouveaux aménagements) afin d’offrir de réelles alternatives à la route.

·                                
Le développement immédiat de l’offre de transports sur 250 lignes de bus à haute fréquence, l’alignement des amplitudes horaire de dessertes de transport pour tous les modes (métros, RER, transilien, bus, trams).

·                                
Modifier les procédures de délibération au STIF permettant l’implication citoyenne dans les comités de lignes ouverts notamment aux représentants des organisations syndicales.

Voir sur http://www.pcf.fr/ le débat Pierre Laurent/Valérie Pécresse, propjet contre projet


Le logement social comme priorité


Nous refusons la promotion par le gouvernement de la spéculation foncière comme il voudrait l’organiser autour des gares du « grand huit » dans le cadre de son projet de la société du Grand Paris. Nous agirons pour que la Région contribue à l’édification d’un service public du logement et de l’habitat par la création d’un syndicat régional sur le modèle du STIF assurant le respect des objectifs de création de logements sociaux. Nous proposons :

·                                
Le triplement des moyens consacrés par la Région au logement et à la maîtrise publique du foncier avec l’objectif de 100 000 nouveaux logements par an dont une production de 50 000 logements sociaux principalement en petite couronne et sur Paris. Mettre en place un dispositif d’aide à la garantie-caution pour les jeunes.

·                                
La déclaration de la Région «territoire hors expulsion», l’application de la loi de réquisition des logements vides et la suspension de l’ensemble des aides de la Région aux communes qui ne respectent pas la loi SRU.

·                                
Programme de rénovation thermique de l’habitat et soutien aux initiatives d’habitat coopératif groupé et écologique.

L’École publique et la coopération scientifique

Nous refusons le démantèlement de l’éducation nationale organisé par le gouvernement : suppressions de postes, réformes de la formation des enseignants, du lycée et des EPLE qui accompagnent la fin de la carte scolaire ainsi que la marchandisation des savoirs par la loi Liberté et Responsabilités des Universités (LRU).


De fait la droite fait tout pour saborder l’Ecole publique au profit de l’enseignement privé confessionnel et des officines de formation privées. Or l’école publique garante de la laïcité est indispensable à notre vivre ensemble. A l’échelle régionale, nous proposons :

·                                
D’accroître le soutien aux lycées publics les plus populaires. Nous proposons la mise en place de financements spécifiques en faveur des lycées publics accueillant les populations les plus défavorisées,

·                                 
         -l’amplification de la construction en lien dans les déserts scolaires offrant toute la diversité des formations et de la rénovation des lycées, la mise en place d’un observatoire régional de lutte contre l’échec scolaire,

·                                -la poursuite de la gratuité des manuels.

·                                -l’amplification de la construction de logements étudiants.

·                                
De refuser de soumettre à la logique marchande des appels d’offre les activités des établissements publics (cantine, informatique, entretien…) et travailler à définir et satisfaire les besoins en concertation avec les équipes directement concernées.

·                                
L’arrêt des subventions facultatives attribuées aux établissements privés comme étape vers une École 100% publique.

·                                
Des Assises de l’Université et de la Recherche en Ile de France pour un contre-projet à la loi LRU.

FTgaucherégionales









La santé au cœur de nos territoires

Nous refusons la désertification médicale et la dégradation des conditions de prise en charge des patients par les plans de restructuration de l’hôpital public ainsi que l’hyper-concentration des pouvoirs dans les mains des préfets et des directeurs d’Agences Régionales de Santé (ARS) par la loi HPST. Nous agirons pour que la Région développe la santé publique, les structures sanitaires et sociales, la formation de leurs personnels. Nous proposons :

·                                
Le soutien aux salariés en lutte contre la restructuration de l’hôpital public, notamment de l’AP-HP. Le soutien à la création de centres municipaux de santé et de centres d’interruption volontaire de grossesse.

·                                
L’augmentation du nombre de puéricultrices formées, d’éducateurs de jeunes enfants, d’infirmières, l’amélioration des conditions d’études et de logement de ces étudiants, une aide à l’installation.

L’art et la culture en partage

Nous refusons la promotion de quelques «produits» à des fins de commerce ou de domination idéologique ainsi que la mise en cause du libre accès de toutes et de tous à la richesse de la diversité de la création.


Nous agirons pour que la Région se dote d’une politique culturelle pour garantir les conditions matérielles du travail des créateurs, contribuer à la mise en partage des œuvres, à l’élargissement de la création, la recherche et l’innovation. Nous proposons :

·                                
Une direction régionale des affaires culturelles et un conseil régional de développement de tous les arts et de toutes les cultures.

·                                
Le doublement du budget régional consacré à la culture et la création d’un Fonds d’innovation culturelle (FIC) pour soutenir des projets novateurs.

·                                
La mise en place d’une nouvelle politique régionale concernant les Arts Plastiques, le soutien
au passage au numérique pour les salles de cinéma indépendantes et le soutien aux cultures populaires et de quartier.

Voir aussi Front de gauche élargi: révolutionner notre mode de développement

Tag(s) : #Tracts, déclarations et pétitions
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :