Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

logo-2007-08.jpg 

vendredi 2 novembre 2007

 

Odj : CR de la coordination des 27-28 octobre, préparation des Assises.

Présent-es : Emmanuel Chanial, Pierre Cours-Salies, Guy Dutron, Florence Fusin, Jean-Marc Jacquot, Pierre Laporte, Roland Mérieux, Henri Mermé, Yves Salesse.

Excusé-es : Gilles Monsillon, Claire Villiers, Francine Bavay, Monique Dental, Fernanda Marrucchelli.

Ne sont pas systématiquement mentionnées comme "excusé-es" (tout en l’étant pourtant de fait) les membres du secrétariat de la province qui, pour des raisons évidentes, ne peuvent que rarement être présent-es aux réunions hebdomadaires.

CR de la coordination des 27-28 octobre :

Malgré les vacances scolaires et, pour certain-es, les grèves du transport aérien, la coordination a rassemblé une soixantaine de personnes : 32 collectifs au moins étaient représentés (certain-es délégué-es se sont inscrit-es au nom d’un collectif mais en représentaient en réalité plusieurs) répartis sur 21 départements. Beaucoup s’étaient excusé-es vu les dates, dont au moins cinq départements ayant envoyé des amendements de collectifs et des contributions écrites.

  région parisienne : 6 départements et 13 collectifs représentés,
  province : 15 départements et 19 collectifs représentés.

Nos débats se sont déroulés ainsi :

1) Poursuite de la discussion sur les textes préparatoires (projets de texte politique et de charte de fonctionnement) : un large consensus s’est fait sur l’essentiel, les points de divergence ont été clairement identifiés et feront l’objet d’amendements. Les nouvelles versions des textes et un récapitulatif des amendements proposés seront envoyé-es aux collectifs dans les tout prochains jours. Les amendements à ces textes pourront être adressés jusqu’au 19 novembre à midi à AUsecretariat AT ras.eu.org.

2) Un premier débat sur le nom que nous nous donnerons aux Assises a eu lieu. Plusieurs propositions ont été faites. Elles seront aussi très rapidement communiquées aux collectifs qui devront indiquer leur(s) préférence(s) jusqu’au 19 novembre à midi à AUsecretariat AT ras.eu.org.

3) Un texte d’appel aux Assises a été adopté. Il est à diffuser le plus largement possible.

4) Il a été décidé d’adresser à toutes les formations politiques de la gauche de transformation sociale une invitation à intervenir à la fin des Assises pour nous faire part (en une dizaine de minutes) de leur point de vue sur la question du rassemblement à construire et sur la perspective des États généraux que nous leur proposerons de préparer unitairement afin de les tenir ensemble, en 2008.

NB : suite à ce qui a été discuté à cette coordination, nous mettrons sur le site des documents d’information sur les mobilisations en cours sur les régimes spéciaux de retraite émanant de la CGT, de SUD Rail et de la FSU.

Préparation des Assises

  À ce jour, selon le relevé que nous venons de faire afin de prévoir avec précision le déroulement des Assises, 56 départements ont au moins un collectif (la plupart en comptent plusieurs). 13 départements doivent être contactés afin de vérifier exactement leur situation. Nous nous sommes réparti-es ces différents contacts à prendre.

  Une invitation va être envoyée à l’ensemble des collectifs avec les textes servant de base pour les discussions (texte politique, texte sur le fonctionnement, liste des noms proposés)

  Une équipe "logistique" va se constituer. Elle aura en charge l’organisation de cette rencontre (accueil, inscriptions, repas...).

La prochaine réunion du secrétariat aura lieu le mardi 6 novembre, à 18h30, comme d’habitude, au 40 rue de Malte.

Le secrétariat

Étienne Adam (14), Abd-El-Kader Aït Mohamed (37), Francine Bavay (92), Gérard Blanchet (63), Robert Bret (13), Didier Brisebourg (94), Marylène Cahouet, Emmanuel Chanial (75), France Coumian (75), Pierre Cours-Salies (93), Monique Dental (75), Anne Flambard (14), Florence Fusin (60), Marc Gicquel (49), Rémy Jean (13), Pierre Laporte (93), Franck Loizemant (75), Jean Malifaud (75), Fernanda Marrucchelli (75), Franck Mérat (75), Henri Mermé (75), Gilles Monsillon (95) Katie Palluault (72), Roland de Penanros (29), Frédéric Pic (64), Martine Rainaud (33), Jean-Claude Roulin (12), Yves Salesse (75), Eros Sana (95), Dominique Taddei (Corse), My-Hanh Tran-Huu (75), Claire Villiers (92).

Nous vous encourageons à visiter notre site pour consulter les documents liés aux mobilisations, les contributions pour les Assises et la revue de presse : http://www.gauchealternative.org.

APPEL AUX ASSISES NATIONALES

 

Par la coordination nationale des collectifs unitaires anti-libéraux

Six mois après l’élection de Nicolas Sarkozy, comme on pouvait s’y attendre, la société française est confrontée à une offensive néo-libérale et réactionnaire d’une extrême violence : de la xénophobie d’État à la mise en pièces du modèle social français en passant par la volonté d’imposer anti-démocratiquement une nouvelle mouture de la constitution européenne, il n’est pas un domaine de notre vie collective qui échappe à cette offensive générale et d’une ampleur inégalée.

Mais, comme on pouvait également s’y attendre, cette offensive se heurte déjà à des résistances qui ne sont pas seulement symboliques. Les mouvements sociaux commencent à relever la tête. Le 18 octobre a permis une première convergence des combats contre la régression sociale. Les mobilisations en solidarité avec les sans-papiers et pour les droits des migrant-es se renouvellent et se renforcent. Une riposte unitaire au traité européen "modifié" se dessine. La vitalité et la force des aspirations écologiques qui se sont affirmées à l’occasion du Grenelle de l’environnement les rendent de plus en plus incontournables. Le refus du néo-libéralisme reste profond dans la société française et le sarkozysme est loin d’avoir partie gagnée.

Dans cette situation, le spectacle que nous offre la gauche est plus désolant que jamais. Dérive droitière accentuée du Parti socialiste dont on ne compte plus les transfuges, actuels ou en devenir, vers la droite. Division mortifère maintenue à sa gauche. Nous continuons à payer lourdement le prix de l’échec du rassemblement des anti-libéraux-les de gauche autour d’une candidature unitaire à l’élection présidentielle.

Ce rassemblement pourtant est encore plus nécessaire aujourd’hui. Tant pour résister au quotidien que pour préparer la véritable alternative de gauche dont notre pays a besoin. De la gauche du PS à l’extrême gauche, des communistes aux Verts qui n’ont pas renoncé à la transformation sociale, en passant par les milliers de militant-es syndicaux-les, associatif-ves et de citoyen-nes engagé-es au quotidien dans la résistance à cette nouvelle offensive néo-libérale, le potentiel de ce rassemblement reste le même. Nous appelons de nos vœux la tenue, le plus rapidement possible en 2008, d’États généraux regroupant toutes ces forces.

Les collectifs unitaires anti-libéraux, dans le prolongement des collectifs du 29 mai et du processus unitaire de 2006, poursuivent ce combat avec obstination et détermination. Pas simplement en paroles, mais en commençant à construire concrètement ce rassemblement partout où cela est possible. Riches de leur diversité et de leur pluralisme, ils sont ouverts à toutes celles et tous ceux qui souhaitent y travailler ensemble. Les Assises nationales qu’ils organisent les 1er et 2 décembre prochain seront une étape importante dans la voie de leur relance et de leur affirmation comme acteur irremplaçable du rassemblement à venir.

La coordination nationale des collectifs, réunie les 27 et 28 octobre à Saint-Ouen, appelle tous les collectifs maintenus, toutes celles et tous ceux qui ont participé aux collectifs du 29 mai, aux CUAL de 2006 ou aux comités "Bové", tous les groupes locaux de la gauche anti-libérale, alternative, écologique, antiraciste et féministe, à faire de ces Assises nationales les Assises de toutes celles et tous ceux qui entendent combattre le néo-libéralisme dans une perspective de transformation radicale de la société. Elle les appelle à tenir partout des rencontres préparatoires et à se donner les moyens de participer nombreux-ses à ce rendez-vous essentiel.

Saint-Ouen, le 28 octobre 2007.

 

 

Tag(s) : #Annonces et compte-rendus de réunions
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :