Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Robert Ménard organise le défilé de la vierge Marie et une messe
dans les arènes à Béziers avec l’argent public
Le préfet et Macron n’y trouvent rien à redire !
Qui remettra l’Eglise chez elle et l’Etat chez lui ?
 
 
 
 
 
Robert Ménard organise le défilé de la vierge Marie et une messe
dans les arènes à Béziers avec l’argent public
Le préfet et Macron n’y trouvent rien à redire !
Qui remettra l’Eglise chez elle et l’Etat chez lui ?
Décidément, quand on dit que la laïcité est bafouée par les partisans de l’Eglise catholique, et invoquée à tort quand il s’agit des musulmans, on ne croyait pas que cela pourrait atteindre de telles proportions.
Ainsi, le maire d’extrême droite de Béziers utilise-t-il chaque occasion pour tenter de remettre en selle l’Eglise catholique, qui ne dit pas non : la crèche à noël dans la mairie, et la procession de la vierge Marie suivie d’une messe dans les arènes l’été en ouverture de la féria, en présence de la députée E. Ménard. Le Midi libre a même inventé pour l’occasion une heureuse expression : la nouvelle tradition ! En effet, datant de l’élection de Robert Ménard en 2014, la tradition est plutôt récente !
Ceci, avec les moyens de communication de la ville (panneaux, journaux…), ce qui constitue de facto un détournement d’argent public en vue d’une promotion. Utilisant sa fonction de maire, il invite publiquement l’ensemble des habitants de sa ville à une cérémonie religieuse, « seule » à même selon lui de « donner du sens » et de « rendre la féria aux Biterrois » (déclaration 2014).
Pourtant, l’article 2 de la loi de 1905 indique bien : « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte ». Or nous sommes ici clairement dans la reconnaissance, le subventionnement en nature en direction d’un culte !
Ni le préfet ni Macron, ni les députés LREM n’y voient rien à redire !
Après le énième couplet sur le thème « Macron pour barrer la route à l’extrême droite », retour à la réalité : la route n’est pas barrée mais pavée. La Libre Pensée a ainsi interpellé le préfet sur les crèches catholiques dans la mairie : il ne trouve rien à redire et encourage Ménard depuis 2019 !
Elle interpelle pour l’occasion à nouveau le préfet et le gouvernement.
Mais on peut déjà imaginer la réponse : si Ménard a pu imposer sa « nouvelle tradition » de défilé marial de manière ostentatoire, c’est bien que ni le préfet ni Macron n’y ont trouvé strictement rien à redire. Non, les polémiques semblent être réservées au burkini !
Enfin, notons que cette offensive des politiques pour remettre l’Eglise en selle transcende les courants : en écho aux initiatives de Ménard, la ville de Montpellier et son maire ont, à l’identique ou presque, sponsorisé un pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle ce 24 août, pour célébrer une messe de la Saint Louis en l’honneur de Saint Roch. Est-ce Ménard, maire d’extrême droite de Béziers, qui inspire Delafosse, maire PS de Montpellier, ou l’inverse ? Difficile de trancher !
Cependant, ces salades de politiciens de tous bords devront un jour s’arrêter et la République reprendre ses lettres de noblesse. Le combat pour le rétablissement d’une école au centre du village, pour l’accès libre à l’enseignement supérieur, pour les droits, le progrès et pour la paix ira de pair avec le rétablissement plein et entier de la portée de la loi de 1905 ! Et cette heure arrivera plus tôt que prévu et surprendra tous ceux qui pensaient tenir 1000 ans sur leur tabouret.
Assez du détournement des moyens de la ville de Béziers pour des initiatives religieuses !
Défense de la laïcité et de loi de 1905 !
La Libre Pensée, groupe de Béziers le 12 août 2022
Tag(s) : #Démocratie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :