Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ma chronique de l’extrême centre par Pierre Serna. Le sens commun avant le bon sens
Vendredi 2 Avril 2021
 

Bien conseillée, Marine Le Pen retourne les rôles et vient chasser sur les terres de l’extrême centre, qui, à bout de souffle, flirte avec des concepts de l’extrême droite. Voilà la représentante de la droite la plus radicale et dangereuse pour la démocratie qui soit venant s’essayer à la politique du « bon sens ». Pour peu, on se laisserait prendre. C’est qu’elle ne manque pas de « bon sens », son pragmatisme à elle, avec ses idées sur la pandémie, sur l’aide aux personnes âgées, son souci des jeunes. La démagogie, depuis les temps les plus reculés, en est toujours passée par là. Le soi-disant bon sens du peuple bien sûr, qui n’en aurait que faire des théories et saurait d’instinct ce qui lui convient. C’est un des pires déguisements du populisme car il se love dans des raisonnements simplistes qui passent pour des remèdes universels. Si la gauche n’y prend garde, elle risque d’en perdre le sens commun.

C’est en 1776 qu’un Anglais débarqué dans les colonies anglaises d’Amérique, Thomas Paine, « l’homme des deux Révolutions » car il deviendra aussi député à la Convention nationale durant la Révolution, va écrire un livre au succès retentissant, devenant le bréviaire des « insurgents » américains, luttant pour leurs libertés. Son titre ? Common Sense , le sens commun. Bien différent du bon sens. Le sens commun, c’est la somme des libertés qu’il faut aimer ensemble pour les conquérir et les conserver. C’est le contraire de la pensée impulsive ou réflexive. C’est la solidarité assumée entre tous les êtres humains, le contraire du bon sens façon Marine Le Pen, qui fait que l’on pense d’abord à soi et ensuite à ses proches… La guerre des mots se poursuit. En pratiquant le « tout en même temps » idéologique et en laissant Gérald Darmanin se frotter à des thèses de droite radicale, l’extrême centre ne voit même pas que l’ultradroite est en train de lui subtiliser sa prétendue modération, fondée sur le bon sens modéré et prétendument juste. Reste à réinventer le sens commun pour toute la gauche.

Tag(s) : #démocratie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :