Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

AMIABLEMH.jpg

Bagneux, le 14 janvier 2011

 

 

 

La saignée du ministre Chatel continue

 

 

Les conséquences des 65 520 suppressions de postes depuis 2007, dont 16 120 pour la rentrée 2011, n’ont pas tardé à se faire sentir dans l’Education nationale. Je viens d’apprendre que 493 postes seront supprimés en septembre prochain dans l’Académie de Versailles, dont 122 dans les Hauts-de-Seine.

 

Les recteurs effectuent ainsi la basse besogne de la politique menée par le gouvernement de Nicolas Sarkozy. Afin d’en garantir son application, les pires méthodes de management sont utilisées cyniquement : ils percevront une prime en fonction de la réalisation de leurs objectifs.

 

Ne sachant plus par quel bout pratiquer cette saignée, l’éducation prioritaire devient une cible. C’est intolérable !

 

Les enfants en difficulté, les enseignants seront les premières victimes des hausses d’effectifs dans les classes, des heures de décharge supprimées et des moyens qui disparaissent progressivement. Ces enfants et ces jeunes ont au contraire besoin du meilleur.

 

Comme je l’ai dit dans l’hémicycle le 15 novembre dernier lorsque je me suis opposée à ces décisions, je n’accepte pas de voir « ce mépris pour l’avenir de notre jeunesse [qui] se retrouve au cœur du budget envisagé par le gouvernement pour l’école si ce n’est contre l’école ». Avec les député-e-s communistes et du Parti de gauche, je me battrai sans relâche contre cette politique qui creuse les inégalités et détruit notre service public d’éducation.

 

Les élèves, leurs parents et les enseignants peuvent compter sur ma détermination !

 

 

Marie-Hélène AMIABLE

Députée des Hauts de Seine

Maire de Bagneux

Tag(s) : #Tracts, déclarations et pétitions
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :