Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  Mumia.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ambassade des Etats-Unis

Monsieur l'Ambassadeur

2, avenue Gabriel

75008 PARIS

 

Malakoff, le 9 novembre 2010

 

Monsieur l’Ambassadeur,

 

La Cour Fédérale de Philadelphie, celle-là même qui, en 1982, avait condamné à mort Mumia Abu-Jamal doit décider, aujourd’hui, de son sort.

 

Au moment où, Mumia Abu-Jamal, journaliste américain et militant pour les droits civiques  risque, à nouveau, d’être exécuté, sans véritable défense, sur la base de témoignages et de documents qui se sont tous révélés fragiles, douteux, voire absolument faux,  je tiens à marquer l’opposition de toute une ville au crime raciste qui se prépare.

 

Parce qu’il symbolise la lutte pour la justice et contre la peine de mort, Mumia Abu-Jamal a été fait de un citoyen d’honneur de Malakoff en octobre 2000. Malgré toutes ces années passées dans les couloirs de la mort, Mumia est resté un homme libre. Il est un exemple pour tous les combattants de la liberté et je tiens à réaffirmer l’engagement des citoyens de Malakoff pour le sauver.

 

Alors que l’idée de l’abolition de la peine de mort avance partout dans le monde, la situation faite à ce citoyen américain est un déni de justice  et de discrimination raciale indigne.

 

Je vous demande, Monsieur l’Ambassadeur, d’intervenir auprès du Président des Etats-Unis, Monsieur Barak Obama, pour que justice soit enfin faite et que Mumia Abu-Jamal puisse enfin avoir le droit de prouver son innocence.

 

Recevez, Monsieur l’Ambassadeur, l’expression de mes salutations les meilleures.

 

Catherine MARGATE

Maire

Conseillère générale des  Hauts de Seine 

Tag(s) : #Tracts, déclarations et pétitions
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :