Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

CVilliers.jpg

Claire  Villiers  combattante inlassable de l’unité

L’émotion suscitée par le décès de Claire Villiers est immense, à la mesure de sa personnalité faite toute à la fois d’un rayonnement naturel et d’une grande simplicité.

 Etant du même département  j’ai eu la chance d’avoir  une activité militante commune.  Parmi les  hommages multiples qui lui sont rendus  j’apporte le mien à partir de cette expérience.  Mon témoignage est que toute son action politique était tendue vers l’unité la plus large des forces anticapitalistes, condition indispensable à ses yeux pour dépasser les schémas anciens et permettre la réappropriation  de l’engagement politique par les milieux populaires. 

Mon expérience ne recouvre bien entendu qu’une toute petite part de son activité et de sa personnalité. D’autres rendront compte de son action en faveur des chômeurs, à la Fondation Copernic et bien entendu de tout son travail créatif pour développer la démocratie participative  comme Vice présidente de la région de 2004 à 2010. J’invite chacune et chacun à aller sur les différents sites pour mieux connaître  la personne exceptionnelle qui vient de nous quitter.

J’ai connu Claire Villiers lors de la constitution de l’Alternative citoyenne fin 2003. En effet Claire Villiers était une figure motrice de ces militants syndicaux et associatifs qui ont voulu réagir au 21 avril en cassant la césure entre la politique et ce que l’on a coutume d’appeler la société civile. Et lorsqu’il y eu à désigner une tête de file au titre de l’Alternative Citoyenne  pour conduire la liste de  la Gauche populaire et Citoyenne aux régionales de 2004 en duo avec Marie-Georges Buffet c’est tout naturellement qu’elle fut choisie.

J’ai eu à cette occasion une première expérience directe que sa conception était celle de la nécessité du rassemblement le plus large. Un jour en effet elle annonce en réunion qu’elle a le lendemain une réunion avec la direction fédérale du Parti [PCF] pour discuter de la composition de la liste pour les Hauts-de-Seine et demande qui peut l’accompagner. Etant des Hauts-de-Seine je me propose. 

Après la réunion tenue avec Brigitte Dareau et Gabriel Massou nous allons prendre un café au bistrot du coin et après s’être félicitée de l’esprit d’ouverture de ces dirigeants communistes qui discutaient avec un tel naturel  avec un partenaire dont un des représentants  était un militant connu de leur propre parti elle me dit : « tu sais, je fais aussi  ça pour faire bouger la Ligue ». C’est bien pourquoi elle se félicitait des rapports de plus en plus étroits que nous entretenons avec de nombreux camarades du NPA et de l’union complète réalisée avec le succès que l’on sait dans le Limousin.

Après la victoire lors du référendum sur le projet de traité constitutionnel européen et la constitution des collectifs antilibéraux Claire Villiers participa naturellement au collectif national et à ce titre aux discussions préalables à l’élection présidentielle. Ici se situe une deuxième expérience vécue dont je témoigne pour ce qu’elle exprime de profond comme volonté unitaire.

On se souvient qu’après l’annonce de la candidature de Marie-Georges Buffet, pour éviter la rupture qui se profilait comme inévitable, l’idée a été avancée un temps d’une candidature de Francis Würtz comme candidat de compromis. Le hasard avait fait que nous avions programmé une réunion amicale chez nos amis les Charasz de Chatenay-Malabry à cette même période.  Arrivé chez eux j’ai pu alors assister aux efforts de Claire Villiers par une série de coups de téléphone pour rallier à cette candidature de la dernière chance, seule à même d’éviter la catastrophe de la division, les membres du collectif national et les dirigeants des diverses organisations concernées qu’elle pouvait connaître jusqu’à ce qu’un coup de fil de Pierre Zarka depuis le Conseil National qui se déroulait au même moment ne nous informe que Francis Würtz venait de décliner cette proposition.

Dans la dernière période elle défendit au sein de la FASE la participation aux listes du Front de Gauche malgré les difficultés dans les négociations et participa à la campagne comme porte parole de la composante Alternative Citoyenne de ces listes. Son adresse aux abstentionnistes lors du meeting de deuxième tour restera emblématique de son rapport extraordinaire aux milieux populaires.

Après les élections régionales un  témoignage éclatant de son engagement sans faille pour l’unité est bien qu’elle sut dépasser son amertume combien légitime d‘avoir été évincée du Conseil régional pour continuer à agir en faveur de l’élargissement du Front de Gauche à de nouvelles forces.

Le meilleur hommage que nous pourrons lui rendre sera de continuer  à agir pour cette union des forces anticapitalistes indispensable pour que la vie des exploités, des chômeurs, des jeunes des banlieues, des sans papiers, de tous ces hommes et femmes du peuple dont et à qui elle parlait avec tant de chaleur et de passion puisse enfin changer.  

Gérard Badéyan

Voir Claire Villiers (Alternative Citoyenne) au Zénith: adresse aux abstentionnistes

***

"Ce qui vient au monde pour ne rien troubler, ne mérite ni égards ni patience" René Char

 

Hommage à Claire VILLIERS . Nous nous retrouverons autour d'elle pour évoquer sa vie, son espérance,

 

le Mercredi 8 décembre 2010 à 13h30 en l'église Saint-Pierre Saint-Paul à Colombes (11, rue Beaurepaire 92700 Colombes)

 

Plutôt que des fleurs, une corbeille recueillera vos dons au profit du "CCFD Terre Solidaire" (4 rue Jean Lantier-75001 PARIS)

 

La FASE a ouvert un livre de condoléance sur internet: http://lafederation.org/

Tag(s) : #Tracts, déclarations et pétitions

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :