Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

la-defense.jpg

 

VILLE DE MALAKOFF

CONSEIL MUNICIPAL : séance publique du 14 avril 2010

 

Voeu contre le projet de loi sur le Grand Paris

 

Considérant que le projet de loi du Grand Paris initié par le gouvernement et mené par Christian Blanc, Secrétaire d’Etat chargé du développement et de la région capitale est élaboré de façon « autoritaire », sans aucune réelle concertation avec les élus locaux et  les habitants,

 

Considérant que ce projet de loi induit des choix à long à terme en matière de transports et de développement urbain avec la volonté d’affaiblir les capacités des collectivités concernées à décider de leur aménagement, portant ainsi atteinte à leur autonomie,

 

Considérant que ce projet s’articule principalement autour de la création d’un réseau de transports reliant les pôles économiques et financiers majeurs autour de Paris, ne tenant pas compte des besoins de transports collectifs inter-banlieues dont le développement améliorerait considérablement les conditions de transport et de vie de millions de franciliens qui ne supportent plus la longueur, la durée et les conditions de leur déplacement,

 

Considérant la nécessité de réaffirmer que les fondements de la construction d’une grande métropole parisienne résident dans l’application du principe d’inclusion et de solidarité pour tous les habitants et à l’égard de tous les territoires qui la composent, cela impose de répondre à toutes les inégalités, fractures, ségrégations, relégations et exclusions qui frappent la métropole et ses habitants en matière d’emploi, de logement, de transports, d’accès aux savoirs, aux services publics, aux équipements etc…,

 

LE CONSEIL MUNICIPAL DE MALAKOFF :

 

- demande le retrait du projet de loi du Grand Paris et l’élaboration d’un nouveau projet par une véritable concertation avec les représentants des collectivités territoriales de toutes les sensibilités politiques,

 

- demande que ce nouveau projet fasse l’objet d’une grande consultation populaire.

 

 

(La gauche a voté pour. La droite n’a pas pris part au vote)

 

Voir Le Grand Paris : entre Doctor Sarkozy et Mister Blanc

 

[Un vœu de contenu proche a également été adopté par la majorité Communistes-alternatifs et citoyens/PS/ Verts du conseil communautaire de Sud de Seine, lors de sa dernière réunion.

 

Il y a urgence en effet.

 

Bafouant le vote massif des Franciliens contre la liste Pécresse, qui défendait ce projet régionalement, le pouvoir libéral-autoritaire s’apprête à passer en force. Le débat du projet de loi au Sénat devrait se terminer le 26 avril et passer ensuite en commission mixte paritaire. Il fera nécessairement l’objet d’un recours en Conseil Constitutionnel à l’initiative des groupes de gauche au Parlement. S’il passe, la Socièté du Grand Paris prévue par ce projet de loi peut se mettre en place d’ici la fin de l’année. La lutte des élus et des citoyens contre ce mauvais projet n’en est donc qu’à ses débuts…

 

Pendant ce temps,

-le schéma directeur de la région Ile de France reste toujours  bloqué chez le Premier Ministre qui refuse de le transmettre pour avis au Conseil d’Etat, alors que ce projet a été débattu pendant quatre ans par toutes les forces vives  de la région,

-un amendement , présenté par un sénateur de droite, conseiller du 7 ème arrondissement[1], annule le projet de débat public relatif à Arc express, projet de métro adopté par la région qui concerne directement la banlieue sud, du Val de Marne vers le sud des Hauts de Seine….

 

C’est cela, concrétement, la démocratie à la sauce Sarkozy.]



[1] Donc très concerné par le transport en banlieue !

Tag(s) : #Tracts, déclarations et pétitions
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :