Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

logo3.jpg

Les lycées Jean-Jaurès, Jules Marey et Florian

prennent leurs élèves sans papiers sous leur protection

 

RASSEMBLEMENT MERCREDI 15 DECEMBRE A 14H30

DEVANT LES SOUS-PREFECTURES D’ANTONY ET DE BOULOGNE

 

Elèves, enseignants, personnels, parents d’élèves des lycées Jules Marey à Boulogne, Florian à Sceaux, Jean-Jaurès à Châtenay-Malabry, voisins, amis, habitants sont invités à marquer leur solidarité aux élèves sans papiers en se rassemblant devant les sous préfectures d’Antony et de Boulogne. Une délégation demandera à être reçue par M. le Sous-préfet afin de lui soumettre la demande pressante que les difficultés que rencontrent certains élèves de ces établissements à obtenir un titre de séjour soient levées.

 

Au-delà des situations particulières soumises à M. le Sous-préfet, ces rassemblements s’inscrivent dans la campagne ouverte le 1er octobre dernier par le vote par le Conseil régional d’Ile-de-France d’une résolution par laquelle il prend les élèves sans papiers de la région sous sa protection.

Ce vote a commencé à être décliné dans plusieurs dizaines de lycées d’Ile de France  dont les Conseils d’administration ont adopté des vœux plaçant leurs élèves sans papiers sous la protection de l’établissement et demandant leur régularisation.  A ce jour 68 lycées des 8 départements d’Ile de France ont voté ce texte, à quelques variantes près et huit régions ont-elles aussi voté des résolutions se solidarisant des sans papiers ou des jeunes scolarisés sans papiers.

 

A n’en pas douter, cette action est appelée à se développer. Il est inenvisageable d’imaginer que de nos élèves, des copains de classe de nos enfants, nos camarades de classe puissent être arrêtés à l’improviste et expulsés en quelques jours comme cela s’est produit il y a 15 jours pour Oussama BenBrahim, élève (Tunisien) de Baccalauréat professionnel à Thorigny (77).

 

Les jeunes qui sont scolarisés en France doivent pouvoir poursuivre leurs études sans être hantés par la terreur de l’expulsion et ils doivent ensuite pouvoir faire leur vie là où ils ont commencé de le faire.

 

La démagogie du gouvernement contre les étrangers ne passe pas. Ceux qu’il montre du doigt, dont il fait des boucs émissaires sont nos élèves, nos copains, les copains de nos enfants. Ils sont des nôtres, nous ne les laisserons pas expulser.

 

Vendredi 17 janvier à 14h30 au cinéma Le Trianon à Sceaux, projection du film d’Olivier Masset-Depasse Illégal devant des élèves du lycée Jean-Jaurès

Tag(s) : #Annonces et compte-rendus de réunions
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :