Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


...sur l'avenir de la statistique publique et de l'INSEE

Lu sur :
http://mhamiable.fr/site/index.php?page=article_unique.php&article=177&prec=accueil

L'organisation de la statistique publique et son indépendance sont gravement menacés par des suppressions massives de postes et une délocalisation à Metz.
J'ai déposé ce jour une question écrite sur l'avenir de la statistique publique et de l'Insee à Christine Lagarde, ministre de l'économie, de l'industrie et de l'emploi, autorité de tutelle de l'Insee :

Mme Marie-Hélène Amiable attire l'attention de Mme la ministre de l'économie, des finances et de l'emploi sur le projet de réorganisation de la statistique publique.

Le secrétaire d’Etat à l’Aménagement du territoire a annoncé la création d’un pôle interministériel d’études et de statistiques à Metz, où 1 000 emplois seraient délocalisés. Ce projet s'inscrit dans un programme de délocalisations de 5 000 emplois publics, qui viendraient compenser la perte de 54 000 postes due à la réforme de la carte militaire. Cette annonce a été confirmée le 2 septembre 2008 par un communiqué de la présidence de la République, repris par la presse. Les statisticiens publics ont donc appris par les médias que leurs postes seraient délocalisés. A aucun moment les organisations syndicales ou les salariés de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) n’ont été consultés sur ce projet.

Cependant, ce projet de délocalisation n’a-t-il pas pour objectif de masquer des mesures plus importantes, comme des suppressions de postes et une réorganisation de la statistique publique qui remettrait en cause de fait son indépendance ? En effet, n’est-il pas prévu de supprimer 1 000 postes de l'Insee sur un effectif de 6 000 personnes d'ici 4 à 5 ans ?

Les statisticiens publics ont la mission d’informer le gouvernement et les collectivités en toute transparence afin de les aider à mettre en œuvre leurs décisions. Ces missions doivent s’effectuer au plus près de la réalité du terrain et nécessitent de travailler dans les régions, auprès des différents ministères, et de collaborer avec d’autres pays européens.

En conséquence, Mme la députée demande à Mme la ministre de surseoir à cette décision et d’engager sans plus tarder des consultations avec les différents partenaires. Mme la députée demande à Mme la ministre de bien vouloir fournir au plus vite des éclaircissements sur l'avenir de l'Insee et de la statistique publique. Enfin, elle l’interroge sur l’avenir du site de Malakoff dans les Hauts-de-Seine.

Je vous invite à soutenir les statisticiens et à signer leur pétition

Marie-Hélène Amiable
Maire de Bagneux
Députée des Hauts de Seine


Voir aussi

Les élus de Sud de Seine soutiennent les statisticiens publics

 

Délocalisation : les salariés de l'Insee très mobilisés!

Tag(s) : #Tracts, déclarations et pétitions
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :