Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Lu sur
http://mhamiable.fr/site/index.php?page=article_unique.php&article=172&prec=accueil

 Jeudi 02 octobre 2008

 Les statisticiens se sont mobilisés ce jour à Malakoff et ont montré leur détermination contre la délocalisation annoncée à Metz. Après avoir défilé, ils se sont rassemblés devant l'Hôtel de ville, en présence de Catherine Margaté et de ses adjoints, de Philippe Kaltenbach, maire de Clamart et conseiller régional d'Île-de-France. Ils y ont exposé leurs revendications et leur démarche unitaire.

Je soutiens leur action et leur ai fait entendre ce message :

« Après la fronde des élus de la majorité pénalisés par la réforme de l’armée et la suppression de 54 000 de postes, le Premier ministre, François Fillon, a annoncé un plan de délocalisation de 5 000 postes d’administrations centrales. L’Insee devrait être délocalisée à Metz dans ce cadre.
Alors que le gouvernement avait affirmé ironiquement que l'armée n'était pas un outil d'aménagement du territoire pour soutenir sa réforme, il emploie la méthode inverse pour l’Insee. En effet, les administrations centrales, en particulier l’Insee, seraient maintenant devenues cet outil d’aménagement du territoire. Cette réforme serait censée apaiser le mécontement des élus de la majorité touchés par la disparition des casernes.
Une fois encore, le Président de la République navigue à vue et fait des annonces sans aucune concertation ni réflexion. L’objectif est d’annoncer des chiffres, mais sans se préoccuper des conséquences de ces annonces.
L’Insee travaille dans la proximité avec les différents ministères et administrations, mais également avec d’autres institutions et l’ensemble des pays européens. Cette collaboration est fondamentale à l’exercice de sa mission et sa présence en région parisienne indissociable.
Réorganiser sans concertation, délocaliser 1 000 postes dans une région où le bassin de l’emploi n’est absolument pas adapté relève d’une mauvaise gestion. Cette réorganisation ne cache-t-elle pas des suppressions d’emplois et le démantèlement de l’Insee et de la statistique publique ?
Nos concitoyens mosellans ont d’avantage besoin d’écoles, d’hôpitaux, de services publics locaux de proximité qu’une administration centrale déplacée. Quel serait l’apport économique de cette délocalisation très coûteuse ?
Ce projet est irresponsable ! C’est pourquoi je soutiens les salariés de l’Insee et les membres du Comité de défense de la statistique publique, et je suis à leur disposition pour porter leurs revendications. »

La municipalité de Malakoff a fait adopter un voeu le 30 septembre contre la délocalisation de l'Insee.

Marie-Hélène Amiable
Maire de Bagneux
Députée des Hauts de Seine

 A lire aussi, le blog de Ph. Kaltenbach, maire de Clamart http://www.philippekaltenbach.com/  et le blog de C. Picard http://www.catherinepicard.net/

Tag(s) : #Annonces et compte-rendus de réunions

Partager cet article

Repost 0