Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lu sur http://patrickalexanian.typepad.fr/conseillergeneral/

11 mai 2009

Aujourd’hui, lundi 11 mai, se réunissait la Commission permanente du Conseil général des Hauts-de-Seine. Deux annonces ont été faites par le Président, Patrick Devedjian… des annonces qui, une fois de plus, pénalisent les villes solidaires avec les plus démunis.

Tout d’abord, Patrick Devedjian a réagi à notre interpellation concernant les transferts de charge vers les communes pour l’instruction du RSA (Revenu Minimum d’Insertion). Il a bien précisé qu'il n'y aurait aucune indemnisation pour les CCAS (Centres Communaux d'Action Sociale) qui instruisent les nombreux nouveaux dossiers. Dans le cas, où les CCAS refuseraient l’instruction des dossiers, faute de compensations financières, la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) et les CVS (Circonscriptions de la Vie Sociale) seraient les seules à instruire les dossiers. Cela est dommageable, car les CCAS sont souvent les interlocuteurs privilégiés des allocataires.

Par ailleurs, Monsieur le Président a également annoncé que les critères d'attribution pour la construction de logements sociaux seraient revus. Les villes qui seront en dessous des 20% de logements sociaux exigés par la loi SRU seront favorisées par rapport aux autres villes qui auront des subventions moindres.

Une nouvelle fois, le Conseil général favorise les villes qui ne respectent ni la loi, ni une politique sociale en faveur de tous ceux qui aspirent à avoir un logement. C’est le contraire qui devrait être fait.

Ces deux mesures sont révélatrices des choix politiques de la majorité départementale : injustes et anti-sociaux. 

Voir aussi Logement en Sarkoland : ça empire tous les ans…

Tag(s) : #Tracts, déclarations et pétitions
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :