Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Retour de manif, quelle énergie contestataire !

Lu sur http://clementineautain.fr/

 J’étais évidemment hier dans la manifestation parisienne. En voilà une beau 1er mai, combatif ! Ces heures passées à défiler, en croisant plein de monde, m’ont mis du baume au coeur. Ce qui importe, c’est que ce moment soit un soutien à tous les ouvriers qui combattent contre leurs licenciements et à tous les secteurs en lutte, des hôpitaux aux universités. La convergence des foyers de mécontentement est l’une des conditions de la réussite de chacune des luttes. Hier, on percevait combien les gens veulent en découdre, mais aussi un climat désormais en partie tourné vers l’utopie (l’autocollant “rêve générale” était partout) et l’invention des formes (il y avait plein de slogans rigolos et politiquement percutants, de gens déguisés, ect.). Côté proprement politique, le passage occupé par le Front de Gauche, qui appelait à voter pour lui aux élections européennes du 7 juin prochain, m’a surprise par son caractère jovial, le nombre de jeunes présents et les formes ludiques d’interpellation. Pas vu le NPA mais j’ai coupé à un moment dans la manif, sans doute là où ils étaient. En revanche, j’ai vu le PS se faire siffler et j’ai halluciné devant le point de rendez-vous du Modem qui distribuait ses tracts dans la manif. C’est la deuxième fois que je vois ça et ça m’estomaque. Je suis restée un moment au point fixe de la Fédération pour une alternative sociale et écologique - je serai d’ailleurs à Nîmes mardi prochain (le même jour que Sarkozy !) pour un débat sur l’alternative politique et la semaine suivante, à Rennes (jeudi 14) et à Marseille (vendredi 15).


J’entends que la participation était de moindre ampleur que le 19 mars. Le temps trop long entre deux grandes manifs unitaires ne jouer-t-il pas contre nous ? Au regard des résistances qui se déploient, un rythme plus soutenu me paraitrait franchement bienvenu - je dis cela sans sous-estimer les difficultés syndicales pour maintenir l’unité qui reste l’une des clefs de la réussite des mobilisations populaires. L’affaire est ardue, d’autant que nous voyons de plus en plus que ce qui fait cruellement défaut c’est la perspective politique alternative. On lutte, on lutte, on lutte… On gagne insuffisamment pour l’instant et la possiblité à courte échéance d’une majorité qui sape les fondements de la logique capitaliste, mette en cause le consumérisme et mène les ruptures démocratiques nécessaires reste introuvable. Bref ! Le souffle populaire était là, déterminé contre le sarkozysme. Et il n’est pas prêt de retomber à mon avis. Nous vivons dans un climat permanent d’insurrection sociale
.


Voilà l’une des chansons que j’ai entendu hier et qui m’a plu. C’est la Compagnie Jolie Môme. Ecoutez :

http://www.cie-joliemome.org/IMG/mp3/c-est-dans-la-rue-29-avril-2008.mp3

Tag(s) : #Annonces et compte-rendus de réunions

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :