Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tribune Hds Mag

Tribune du groupe dans le HDSmag de septembre 2018 par Pierre Ouzoulias : « Pour la rentrée : la fusion avec Yvelines comme seule ambition ».

 

Date: 31 août 2018Author: groupefdgc92 0 Commentaires

Pour la rentrée : la fusion avec les Yvelines comme seule ambition

De nouveau, le Conseil départemental a dégagé un excédent budgétaire de près d’un demi-milliard d’euros. Ce résultat a été notamment obtenu au prix de nouvelles réductions des dépenses pour les politiques sociales des Hauts-de-Seine. L’éducation, le soutien aux pratiques culturelles et sportives du plus grand nombre sont des domaines qui n’ont malheureusement pas échappé au coup de rabot général. Pourtant, notre département aurait les moyens d’une politique ambitieuse pour réduire les profondes inégalités d’accès au savoir. Il aurait pu aussi engager une réflexion globale sur la restauration scolaire afin d’en améliorer la qualité, de comprendre pourquoi paradoxalement plus les familles sont en difficulté moins elles envoient leurs enfants à la cantine. Enfin, il aurait été nécessaire qu’il lance un plan d’évaluation et de réduction de la consommation des collèges afin de contribuer à l’indispensable transition énergétique.

Las ! Alors que le Gouvernement n’a toujours pas dévoilé ses intentions à propos de la réforme des collectivités de l’Île-de-France, rompant le front qui l’unissait à la Seine−Saint-Denis et au Val-de-Marne pour défendre le département comme un échelon de proximité, le conseil départemental des Hauts-de-Seine poursuit, sans aucune concertation, sa politique de fusion de tous ses services avec ceux des Yvelines. Après ceux de la voirie et de l’adoption, ce sont ceux de l’éducation qui vont être touchés. À terme, la future entité interdépartementale devra gérer 214 collèges (98 pour les Hauts-de-Seine et 116 pour les Yvelines) et 120 000 élèves.

Il est certain que cette course au gigantisme se fera au détriment de la relation de proximité, de la qualité du service et qu’elle n’apportera aucune solution aux problèmes des collèges des Hauts-de-Seine que nous ne cessons de dénoncer.

Nous continuerons, à l’inverse, de défendre une politique de collaboration entre les parents, les enseignants et l’Éducation nationale pour trouver, au plus près des élèves, des solutions adaptées à tous les territoires afin de favoriser leur réussite scolaire.

Tag(s) : #Hauts de Seine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :