Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nouveau président de Paris Métropole, Devedjian fait fausse route

Patrick Devedjian partisan du consensus ou de la guerre ouverte avec les villes populaires ?

Déclaration de Marie-Hélène AMIABLE, maire de Bagneux, membre du bureau de Paris métropole

Dans une interview au site en ligne « Journal du Grand Paris », Patrick Devedjian, tout nouveau président de Paris métropole élu à l’unanimité, entame bien mal sa mission !

Prétendant « s’inscrire dans le consensus du conseil des élus » qui travaille à la mise en place de la Métropole du Grand Paris, il fait un curieux procès d’intention à Bagneux et caricature à l’excès la situation de la commune dont je suis maire.

Pour éviter de dire qu’il est idéologiquement opposé au système de péréquation, censé contribuer à la redistribution des richesses entre villes fortunées et communes mal dotées, le Président du département le plus riche de France réécrit l’histoire !

Pour justifier sa réticence à ce que les Hauts-de-Seine fassent profiter de leur richesse des départements en difficultés économiques et sociales, il remonte au début des années 1980… il y a donc plus de 30 ans ! Dans un réflexe d’anticommunisme primaire, et pas à une contradiction près, il accuse l’équipe municipale communiste d’Antony d’avoir appauvri la ville et la municipalité communiste de Bagneux de la même époque d’avoir enrichi son territoire !

Dans des sommets de contre-vérités, Patrick Devedjian qui, comme maire, n’a jamais soutenu des salariés en grève, taxe les élus de Bagneux d’alors d’avoir financé les grèves et ainsi d’avoir chassé les entreprises, au point qu’il n’en reste plus ! Sans doute dois-je lui rafraîchir la mémoire et lui rappeler que depuis un an notamment, Air Liquide a installé son siège à Bagneux, sur la RD 920, pas très loin d’Antony. Que dans le même immeuble, on trouve aussi Solystic, fleuron du tri postal, et 2 autres sociétés, soit un total de 750 salariés. Néopost a déjà annoncé son arrivée en 2016 dans la ZAC écoquartier en construction Victor Hugo, à 2 pas des métros qui doivent arriver d’ici 2020.

Non content d’attaquer Bagneux sur le volet du développement économique, Patrick Devedjian affirme qu’il y a aujourd’hui « 80% de logements sociaux à Bagneux. » Il est certes plus facile de retenir le pourcentage de logements sociaux dans les 22 villes de sa couleur politique, qui ne respectent pas le seuil des 25% fixé par la loi. Bagneux compte 68% de logements sociaux. Faut-il rappeler pourquoi à M. Devedjian ? D’abord parce que nous avons fait le choix de permettre à tous ceux qui le souhaitaient de continuer à vivre à 3 km de Paris. Ensuite parce qu’en 2010, ses amis Nicolas Sarkozy et François Fillon ont incité Icade, notre plus gros bailleur de l’époque, à vendre ses logements. La ville de Bagneux, soucieuse de ne pas chasser des milliers de locataires loin de Paris, a été obligée de racheter 3000 logements sociaux. Cela a augmenté d’autant le pourcentage de notre parc.

Alors les villes qui font en sorte d’œuvrer à la mixité sociale tout en ne faisant pas flamber les prix du foncier devraient-elles être doublement pénalisées et ainsi privées de la péréquation ? Ce serait aggraver encore les inégalités sociales et territoriales, très marquées dans un département comme les Hauts-de-Seine. Ce serait accroître les difficultés de communes déjà lourdement lésées par la baisse des dotations de l’Etat.

C’est un mauvais signal que donne Patrick Devedjian dans cette interview. Pour moi, la métropole qui va voir le jour doit au contraire des orientations qu’il affiche, être durable, solidaire et citoyenne. Elle doit permettre aux communes de garder la maîtrise des politiques publiques pour mieux répondre aux besoins croissants des populations. Si vraiment il souhaite cultiver le consensus, qu’il commence par respecter ses différents partenaires, et notamment les maires des villes populaires qui développent les services publics, permettent encore de rendre accessible le logement à 70% de la population et contribuent ainsi à réduire les inégalités sociales !

Bagneux, le 23 décembre 2014

Tag(s) : #Paris Métropole

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :