Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  2007 PC 2012 FG
voix antilibérales 43,03 39,74 41,59 40,25
PS 21,73   27,28  
autre gauche 4,19   5,38  
voix social-libérales 25,92   32,66  
total gauche 68,95   74,25  
droite 26,73   18,31  
extrême-droite 4,32   7,44  

(tableau en points de suffrages exprimés)

 

A l’examen de cette synthèse, on note que, dans un contexte où la participation faiblit légèrement par rapport à 2007 (59,66 contre 61,67) :

-le total des voix antilibérales est en baisse de 1,44 point ;

-le Front de gauche progresse légèrement par rapport au PCF en 2007;

-les voix social-libérales (PS+verts+Pirate) progressent sensiblement (+6,74 points) ;

-la droite, très dispersée, recule fortement (-8,42 points) :

-l’extrême droite progresse (+3,12 points sur 2007) mais reste, à 7,44 points, à un niveau plus faible que celui atteint aux présidentielles 2012 ; 

 

Sans négliger l’effet éventuel des différentiels de mobilisation des électorats, il est donc avéré qu’une partie significative de l’électorat de droite s’est reportée sur les candidats social-libéraux.

 

L’effet de souffle des présidentielles sur les législatives joue à plein. Comme l’a dit hier soir un participant à la présentation des résultats à Malakoff, le coup d’Etat permanent continue tant que la Véme République se maintient.

 

 

Au niveau de la circonscription Bagneux-Malakoff-Montrouge, la candidate du PS a 282 voix d’avance (sur 39 033 suffrages exprimés), bien que Marie-Hélène Amiable soit largement en tête à Bagneux et à Malakoff.

 

Conformément aux règles, habituelles à gauche, de la discipline républicaine, la candidate du Front de gauche appelle à voter au second tour pour la candidate du PS.

 

Tag(s) : #Données

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :