Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MH Amiable, sur la Métropole : ce qui se bâtit sans vous se bâtit contre vous

Lu sur http://patrickalexanian.typepad.fr/conseillergeneral/

« Métropole : Halte aux surenchères, place à la construction citoyenne »

24 Janvier 2014

Déclaration de Marie Hélène Amiable Maire de Bagneux

Quelques jours à peine après l’adoption par les députés fin décembre d’un texte créant, contre l’avis de 75% des maires concernés, une Métropole du Grand Paris absorbant au 1er janvier 2016 la capitale et l’ensemble des communes des trois départements de petite couronne, le Premier Ministre s’est prononcé pour la suppression rapide de ces mêmes départements. Il a indiqué dans le même mouvement que cette question institutionnelle était trop complexe pour être soumise à l’arbitrage des citoyens. Le Président UMP du Conseil Général des Hauts de Seine, Patrick Devedjan en a profité pour proposer une fusion avec les Yvelines, autre conseil général riche et dirigé par la droite pendant que le Président socialiste de l’association des Départements de France indiquait qu’il lui semble impossible que de telles décisions se prennent sans référendum citoyen !!

Les habitants, les agents territoriaux concernés méritent mieux que ces déclarations successives, à l’emporte-pièce.

C’est de l’intérêt des citoyens, de la capacité à répondre aux besoins sociaux des habitants, de la réduction des inégalités territoriales –plus fortes aujourd’hui que jamais en région parisienne- dont il faut parler, pas de la conservation par tel ou tel élu de « son » siège ou de « son » périmètre d’influence.

Bagneux, membre fondateur de Paris Métropole, de la Vallée scientifique de la Bièvre et de la communauté d’agglomération Sud de Seine, qui se prépare à accueillir demain 2 stations de la Ligne 4 du Métro parisien ainsi qu’une station interconnectée de la Ligne 15 en rocade autour de la banlieue, s’attachera en permanence à faire entendre la voix de ses habitants, de ses salariés.

Quand l’enquête sur les « fractures françaises » dévoilée cette semaine témoigne de la défiance massive des citoyens envers les partis politiques (8% de confiance !), les députés (23% de confiance) ou les sénateurs (27% de confiance), il y a urgence à renouer le fil de la démocratie, des engagements tenus et de la transparence. Les français ont raison de considérer que ce qui se bâtit sans eux se bâtit régulièrement contre eux ! Pour ce qui me concerne, je prendrais toutes les initiatives nécessaires à ce que la nécessaire construction métropolitaine soit d’abord une construction citoyenne : ce n’est pas seulement une question démocratique, c’est la seule garantie de son utilité.

Tag(s) : #Grand Paris Métropole Citoyen

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :