Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Bagneux, le 20 août 2008

 

 

 

Déclaration 

 

J'ai appris avec émotion le décès de dix soldats français tombés dans une embuscade de milice islamiste en Afghanistan. Vingt et un militaires sont blessés dont certains dans un état grave, et des civils ont été touchés  suite à la riposte aérienne des forces alliées. Cet épisode est le plus meurtrier pour l'armée française depuis vingt-cinq ans. J'adresse mes plus sincères condoléances et mon soutien aux familles et proches des victimes.

Le conflit afghan, engagé au nom de la lutte contre le terrorisme dure maintenant depuis sept ans. Les Etats-Unis avaient décidé d'envoyer leurs troupes contre l'avis de l'ONU sur ce territoire, bientôt rejoint par 25 pays européens. Depuis, les forces alliées se sont enlisées dans une guerre qui ne conduit à aucune évolution positive de la situation.

Le Président de la République a décidé, en avril dernier, l'envoi de centaines de soldats supplémentaires en Afghanistan, sans vouloir mettre cette mesure en débat devant le Parlement. Avec mes collègues députés du groupe Gauche démocrate et républicaine et l'ensemble de l'opposition, nous avons alors soutenu la motion de censure que la Constitution permet de présenter en cas de désaccord profond avec le Gouvernement.

L'entêtement du chef de l'Etat à s'aligner sur la politique belliqueuse américaine, qui privilégie la démonstration de ses forces armées n'est pas une solution d'avenir. Depuis le 11 septembre 2001, la menace terroriste n'a pas reculé, mais l'Afghanistan et l'Irak auront du mal à se relever de ces années de guerre. En Afghanistan, les forces alliées sont maintenant considérées comme des occupants et la population soutient de plus en plus les milices islamistes, leur permettant de revenir autour de Kaboul, la capitale. Les Etats-Unis ne savent plus comment sortir de ce conflit. La France et l'Europe ne doivent pas suivre cette voie destructrice et sans issue.

Une remise à plat totale de l'engagement des troupes françaises et internationales en Afghanistan doit être faite au plus vite. Pour cela, nous devons nous saisir de la présidence française de l'Union européenne pour sortir de ce conflit. La population afghane a besoin de sécurité, de développement et de démocratie qui ne peuvent s'obtenir par les armes. J'appelle le gouvernement français et ses partenaires européens à promouvoir véritablement la paix et le développement de l'humain dans ce pays où les femmes continuent d'être les premières victimes de l'obscurantisme et des extrêmistes.


Marie-Hélène AMIABLE
Maire de Bagneux
Députée des Hauts de Seine

 

Tag(s) : #Tracts, déclarations et pétitions
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :