Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Expression93.jpg

Lu sur http://www.expression93.fr/spip.php?article236

 

Terra nova fait des débats dans le 93 mais propose à la gauche de tourner le dos aux ouvriers.

 

Entre les débats sur le foot ou la cigarette, on aurait pu croire que Terra Nova était une association de quartier pour la santé. Que nenni ! Le Bondy blog a remarqué que la « fondation » (« think thank » du PS, boîte à idées), qui se qualifie de « progressiste », à qui le PS a confié de trouver ses idées, avait peut-être des idées derrière la tête. Et les idées viennent d’être révélées.

 

Reste à savoir si c’est progressiste pour un parti « socialiste » de confier la recherche d’idées à une PME d’experts… Après le Parti-guide, on est passé à la boîte-à-idées-guide, quel progrès ! Et une fois les idées trouvées, par quel procédé se fera l’injection dans le peuple ? On cherche l’idée.

 

Premier « progrès » : croire que pour le progrès, l’essentiel est de gagner l’élection présidentielle. L’erreur n’est pas nouvelle. Deuxième « progrès » : alors que 50% des électeurs s’abstiennent aux élections (municipales de Bondy 2008), ne pas se poser la question du discrédit de la politique chez les catégories populaires. Ca simplifie le problème. Troisième « progrès » : Concevoir une politique moderne qui ne changera rien à l’essentiel des difficultés vécues en France. Ainsi on laisse tomber la vieille alliance de la gauche et des ouvriers parce qu’une « nouvelle coalition émerge : « la France de demain », plus jeune, plus diverse, plus féminisée » (la citation est de Terra nova). En gros on calme certains secteurs dominés pour ne pas changer les fondations du système. C’est ça le progrès : ne pas répondre aux questions pour que ça ne s’améliore pas. Une fois l’équation bien posée, c’est quand même plus facile à résoudre, non ?

 

Par exemple la fondation Terra nova aurait pu prévoir une conférence sur « comment permettre l’égalité des femmes de ménage et des hommes puissants ? » ou encore « comment permettre au peuple de décider en démocratie ? » ou même « est-il juste que les emplois les plus durs soient les moins payés ? ».

 

Malgré des envois massifs, des invités prestigieux et des thèmes alléchants, la mairie peine à remplir ses conférences… Peut-être parce que les Bondynois-es savent que leur avis ne servira pas, et que s’ils sont ouvriers, ils n’intéressent pas Terra nova.

Tag(s) : #Débats

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :