Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lu sur http://www.contreimmigrationjetable.org/spip.php?article919 


A l’appel de 60 organisations

MANIFESTATION DIMANCHE 29 NOVEMBRE 2009 à PARIS

 


Des enfants arrêtés. Des bébés en centre de rétention. Des familles et des couples séparés. Des lycéens et des étudiants forcés d’arrêter leurs études. Des malades privés de soins. Des exilés pourchassés. Des travailleurs qui cotisent et n’ont aucun droits sociaux. Une main-d’oeuvre immigrée maintenue volontairement dans la précarité.

Quotas d’expulsion, quotas de délits de solidarité, fichage, appels à la délation, traitement arbitraire et suspicion à tous les niveaux de l’administration, contrôles au faciès, enfermement, morts en fourgon, décès aux postes de police...

Les politiques d’immigration française et européenne désignent les étrangers comme une menace. Elles orientent nos sociétés vers une xénophobie d’Etat. Sous couvert de défendre une prétendue identité nationale, elles incitent au racisme et au repli communautaire.

Elles sont utilisées pour aggraver les régressions sociales dirigées contre toutes et tous.

L’instrumentalisation politique des questions d’immigration entraîne nos pays sur des pentes dangereuses. La France ne respecte pas ses engagements comme signataire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, de la Convention européenne des droits de l’homme, de la Convention internationale des droits de l’enfant, des textes qui défendent et protègent le droit de toutes et tous.

Nous n’acceptons pas les politiques commises en notre nom ! Nous voulons l’égalité des droits ! Pour une politique de l’immigration respectueuse des droits fondamentaux

MANIFESTATION DIMANCHE 29 NOVEMBRE 2009 à Paris à 14H30 de la place Edmond Rostand (métro Luxembourg) au ministère de l’immigration

Voir aussi La maltraitance des enfants de sans-papiers (4)

Tag(s) : #Annonces et compte-rendus de réunions

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :