Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Elysée

Alors que des pays et des forces politiques existent pour une véritable réorientation de gauche de notre continent, alors que la France pèse politiquement et économiquement suffisamment lourd pour jouer un rôle catalyseur en ce sens, je reste le prisonnier volontaire de l’Europe libérale. Malgré mon discours du Bourget, je n’ai pas l’intention d’affronter vraiment les marchés financiers, qui pour l’instant ont pourtant du mal à trouver où placer leur argent, d’où le faible niveau actuel des taux de notre dette.

J’ai donc signé le traité Merkorzy sans renégociation et ai centré toute ma politique économique sur un redressement comptable et rapide de nos finances publiques.

Après quelques mesures socio-économiques positives mais ponctuelles en juillet, j’ai donc été conduit à reprendre, sous un emballage modifié,  l’essentiel des approches de mon prédecesseur, concernant par exemple la TVA, la compétitivité, etc., quelquefois en contradiction avec mes décisions de juillet. Tout le monde va payer, et pas en fonction des ses « facultés contributives ». Les pigeons et autres volatiles argentés ont gagné.

Par ailleurs, tout en créant des emplois de prof., de juges et de policiers, je relance la RGPP sarkozienne en l’appelant MAP(modernisation de l’action publique). Les services publics vont devoir faire plus de place au privé si je continue à faire appel aux cabinets d’audit privé qu’affectionnait mon prédécesseur. Les collectivités territoriales souvent tenues pourtant par mes amis vont avoir du mal à boucler leur budget 2013. La santé publique va souffrir. Quid de l’éducation ? La culture n’est pas sanctuarisée. Pour le sport, il y a le Qatar.

En matière d’emploi, les contrats de génération et autres emplois d’avenir devraient satisfaire les demandes de certains jeunes et organiser la sortie intelligente de quelques seniors. Vais-je me lancer dans une nouvelle réforme des retraites conduisant à repousser l’âge de départ?

Tout cela ne vaudra jamais une croissance économique absente faute de moteur sans doute jusqu’à fin 2013.

S’agissant de politique industrielle, de Florange à Aulnay en passant par Pétroplus, Fralib, Sanofi et beaucoup d’autres j’avale avec calme couleuvre sur couleuvre que me propose le patronat mondialisé tandis que mon vieil ami Jouyet, ancien ministre sarkozyste, déclare que, patron de la nouvelle banque publique de soutien aux PME, il n’est pas question de sauver les « canards boiteux ». Tout un programme. Pauvre Arnaud !

Volontairement sourd aux demandes populaires, relayées principalement par le Front de gauche mais aussi par la gauche du PS, j’ai donné quelques gages, sans aucun doute fragiles, à mes alliés EELV, malgré leur indiscipline gouvernementale et leur soutien aux opposants au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes. Avec le gaz de schiste qui revient, tiendront-ils encore longtemps ?

Dans un environnement mondial où seuls les pays émergents croissent encore rapidement, ma politique d’austèrité, comme celle des pays voisins, ne peut qu’alimenter la spirale des difficultés. Pourvu qu’Obama franchisse finalement son fiscal cliff… La politique monétaire de la BCE et la réforme bancaire européenne n’inverseront pas la tendance lourde à la récession… Même l’Allemagne cale, car on ne peut indéfiniment se refaire une santé sur le dos de ses voisins et amis pour sauvegarder les intèrêts de ses rentiers vieillissants.

Mon premier ministre a bien essayé maladroitement de me redonner une image plus à gauche en s’en prenant à notre Gégé national, l’émigré fiscal, mais cela s’est plutôt retourné contre nous…la gauche caviar et la droite saumon sont montées au créneau.

Cerise sur le gateau, la désormais fameuse taxation à 75%, bricolée à la hâte pendant la campagne électorale pour contrer la montée de Mélenchon vient d’être invalidée par la Conseil Constitutionnel, organe politique en forme juridictionnelle dont tous les membres actuels ont été nommés par la droite. Cahuzac et Moscovici n’ont même pas été capables d’en faire une mesure qui tienne la route.

Pas de 6 éme République en vue. Si… le conseiller territorial cher à Sarkozy est supprimé, mais l’acte 3 de la décentralisation est principalement destiné à renforcer le système bipartisan pourtant si mortifère pour la démocratie dans notre pays, où la bio diversité politique est structurelle. Gare à la montée de l’abstentionnisme.

Faute de social, j’espère aussi gauchir mon image grâce au sociétal. Il va être dur de tenir face à la coalition de Mgr Barbarin, de tous les imams et autres rabbins, et de Frigide Barjot contre le mariage pour tous. J’ai déjà cèdé aux maires les plus retro : bien qu’officiers ministèriels s’agissant d’Etat-Civil, ils auraient la faculté de contourner la loi, alors que rien ne les oblige à garder leur mandat dés 2014…Malgré la pétition de quelques députés socialistes par ailleurs généralement disciplinés sur l’austérité, les étrangers risquent d’attendre encore longtemps pour voter aux élections locales. Enfin, pour les immigrés, rien de changé, un discours plus compatissant ? et encore, car Valls veille…quelques économies sur les Roms avec la suppression de la prime au retour.

Il reste 1500 soldats en Afghanistan mais j’en ai rapatrié l’essentiel. Ca, au moins c’est de gauche…

Sur le fond, la droite ne m’a jamais autant aimé, même si, pour des raisons politiciennes,  elle le cache bien. Par mes renoncements, que certains qualifient sans rire  de « révolution copernicienne », j’ouvre la voie à son retour et à une nouvelle montée du FN.

Mme Parisot montre sa satisfaction. Les syndicats sont plus grincheux, même les plus tièdes.

Contrairement aux méchancetés régulièrement profèrées par Mélenchon et par Laurent, je ne suis pas Papandréou, la France n’en n’est pas là, mais quelquepart entre Zapatero, Blair et Schroeder, trinité bénie du social-libéralisme européen.

Si vous êtes de gauche, si vous êtes contents d’avoir viré Sarkozy en 2012, il va donc vous falloir beaucoup d’optimisme pour attaquer 2013.

Patience. Mais il vaudrait mieux vous en mêler vous mêmes.

Tag(s) : #Débats

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :