Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chine-Hunan-Novembre-2011-200.jpg 

Les ouvriers chinois sont-ils exploités, oui ou non ?

Le supplément  « communistes » de l’Humanité quotidienne du 21 décembre rend compte  de la visite en Chine  d’une délégation du PCF conduite par Pierre Laurent, secrétaire national.  Il est dommage qu’au programme des rencontres n’ait pas figuré Monsieur Jin Liqun, (probablement un camarade) qui dirige la China Investment Corporation (CIC), un fonds d’état souverain chinois. En effet ce camarade financier pense que « les lois sociales sont obsolètes. Elles conduisent à la paresse, à l’indolence, plutôt qu’à travailler dur. Le système d’incitation est complètement détraqué » et aussi « Pourquoi est-ce que les habitants de certains pays de la zone euro devraient travailler jusqu’à 65 ans ou plus alors que dans d’autres pays, ils prennent aisément leur retraite à 55 ans et se prélassent sur la plage ? » (voir l’humanité du 9 novembre : http://www.humanite.fr/social-eco/le-%C2%AB-social-%C2%BB-selon-le-fonds-chinois-allie-de-gdf-suez-483345). Bien sûr, en bon membre de la caste dirigeante il s’offusque du repos des travailleurs mais n’a sûrement rien à redire au luxe grotesque dont sont friands les nouveaux milliardaires chinois, de plus en plus nombreux   :

 http://chine.aujourdhuilemonde.com/le-nombre-de-milliardaires-chinois-double-en-2007

Deux jours après ce compte rendu l’Humanité  a publié une tribune qui attire notre attention sur les conditions de production des jouets « made in  china » qui se sont retrouvés en masse au pied des sapins de Noël et nous appelle à la solidarité : http://www.humanite.fr/tribunes/le-pere-noel-n%E2%80%99est-pas-une-ordure%E2%80%89-486482(voir en particulier le rapport d’enquête sur l’industrie du jouet : http://www.peuples-solidaires.org/peupsodocs/CPDJ_rapport_jouets.pdf 

Et pour avoir une idée des conditions dans lesquelles la Chine se développe on peut visionner ce Web documentaire http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/visuel/2008/11/17/voyage-au-bout-du-charbon_1118477_3216.html

En fait la bonne nouvelle est que les luttes progressent considérablement en Chine, en particulier pour des augmentations de salaires. Face à cette combativité nouvelle les multinationales chinoises et étrangères appliquent leur recette habituelle : délocaliser, cette fois  dans des provinces reculées ou au Vietnam.

Certains diront qu’il s’agit de marxisme sommaire mais je pose quand même  la question : il y a-t-il un lien entre les profits des multinationales qui s’implantent en Chine et la fortune des milliardaires chinois d’une part et une quelconque exploitation des ouvriers chinois , oui ou non?

On se souvient de la formule utilisée par Deng Xiaoping pour justifier les réformes en Chine  « peu importe que le chat soit gris ou noir pourvu qu’il attrape les souris ». Aussi, pour rester dans le domaine félin, quand la direction du Parti communiste français appellera-t-elle un chat un chat et la Chine un pays capitaliste dirigé par un parti unique qui fut communiste ?

 

Tag(s) : #Débats

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :