Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(tiré de Charlie-hebdo)

Malheureusement si! Et sa politique commence à se dévoiler pour ce qu'elle est.

Heures supplémentaires défiscalisées:

-elles vont faire un trou de 5 à 6 milliards d'euros dans le budget: non seulement elles ne créeront pas d'emplois mais éviteront aux entreprises d'en créer,

-elles seront l'occasion de fraudes supplémentaires (primes transformées car en heures supp. moins chères pour les employeurs),

-ceci devra être compensé soit par des non remplacements de fonctionnaires partant en retraite, donc par l'affaiblissement des services publics face à des besoins déjà insatisfaits, soit par des impôts supplémentaires payés par tous (la TVA sociale?).

Droits de succession réduits:

-une mesure en trompe l'oeil car ceci ne changera véritablement les choses que pour de grosses successions;

-quel cohérence avec la remise à l'honneur de la valeur travail?

-là encore il faudra combler le manque à gagner du budget de l'Etat: qui va payer?

Déduction plafonnée à 1500 € des intèrêts sur emprunts immobiliers pendant les cinq premières années:

-c'est certes un gain de pouvoir d'achat pour les emprunteurs mais cela ne stimule aucunement l'accession à la proprièté pour ceux dont l'achat est déjà fait;

-cela ne répond absolument pas au besoin de relance du logement à bon marché et de qualité, si fort en région parisienne;

-pire, cela peut contribuer à relancer la hausse de l'immobilier (+100% environ sur ces dix dernières années à Paris et en première couronne) et éliminer un certain nombre d'accédants alors que les taux d'intérêt remontent...

Bouclier fiscal réduit de 60 à 50%:

-concerne moins de 100 000 foyers fiscaux qui, de surcroit, ne se manifestent que très peu pour en bénéficier, leur problème étant prioritairement que les services fiscaux ne s'intèressent pas trop à eux...

Exonération d'impôts sur le revenu pour les étudiants:

-mesure bidon, le nombre d'étudiants dont le job, qui leur permet de payer leurs études, est éligible à l'impôt sur le revenu est trés trés faible.

Interdiction des "golden parachutes":

-ils seront finalement seulement "encadrés"; les PDG, même aux prises avec de mauvais résultats, n'ont rien à craindre: la prétendue réhabilitation du mérite ne les concerne pas.

Alors, tout pour Neuilly et rien pour Malakoff?

[quant aux franchises sur les remboursements des dépenses de santé (ça fait penser aux assurances automobiles), ça c'est plus dur encore, on n'en parlera donc qu'aprés les législatives...]

Tag(s) : #Débats

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :