Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pris le 10 par la réunion du Conseil d’agglomération de Sud de Seine (Bagneux- Clamart- Malakoff- Fontenay aux Roses), je ne pourrai participer à celle du collectif antilibéral de Malakoff.

 

Suite à la victoire politique et idéologique de la droite, le temps me paraît être au rassemblement pour créer, partout où c’est possible des pôles de résistance qui permettront à la fois de limiter les dégâts matériels et moraux que ne manqueront pas de créer les décisions sarkosiennes et de préparer les victoires d’une politique vraiment de gauche.

   

La première étape est celles des législatives, dans la 11 éme circonscription du 92 pour ce qui nous concerne. Il est hautement souhaitable qu’un accord départemental soit réalisé, au moins pour l’essentiel des circonscriptions. De ce point de vue, la candidature BAVAY dans la circonscription voisine est très symbolique. Vous trouverez, sur le blog de JM SEYLER, que j’ai mis en lien de notre blog, le résultat de la consultation des sections du PCF à Clamart, Chatillon, Fontenay aux Roses et Le Plessis Robinson : il montre que la démarche antilibérale et unitaire n’est malheureusement pas encore assez partagée …faute de travail de fond.

   

Par ailleurs, il semble avéré que la LCR se présentera partout, au risque de donner un coup de pouce favorable à des candidats du social libéralisme, comme c’est le cas dans notre circonscription (voir les résultats de la 11 éme aux législatives de 2002 et aux présidentielles de 2007).

 

Je comprends bien les réflexes identitaires des uns et des autres, surtout après une défaite bien partagée à gauche. Je vois bien les difficultés que peut poser cette situation aux militants d’organisation. La lucidité conduit toutefois à privilégier l’unité et la reconstruction idéologique.

 

Les collectifs ne sont pas, au niveau local, un cartel d’organisations, c’est donc à chacun de se déterminer librement et individuellement.

 

Ceci passe pour nous, à mon sens, par une expression claire du soutien du collectif de Malakoff à la candidature de Marie-Hélène AMIABLE suppléée par Catherine MARGATE le plus tôt étant le mieux, si nous voulons avoir une expression autonome du collectif dans la campagne, qui s’annonce rude mais tout à fait gagnable pour les antilibéraux au vu des chiffres.

 

Si le niveau de participation est suffisant, il serait bien que ceci se fasse dés la réunion du 10 mai, sinon, assez vite ensuite.

 

Joël ALLAIN

 

 

 

 

[Pour ceux qui souhaiteraient réagir, je rappelle que la rubrique Commentaire, au bas de chaque billet et peu utilisée à ce jour,  est faite pour cela].

 

 

 

Tag(s) : #Editorial

Partager cet article

Repost 0