Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après l’échec de la recherche d’une candidature commune aux présidentielles, la poursuite de leur activité par une majorité de collectifs unitaires montre que le rassemblement antilibéral correspond à quelque chose de profond et n’était pas un épiphénomène lié à la seule conjoncture particulière du référendum sur le traité constitutionnel européen.

 

C’est ce que nous constatons à Malakoff où les réunions qui se sont tenues depuis le début de l’année ont rassemblé un nombre de participants équivalent à la moyenne des réunions antérieures à la période du choix de la candidature à l’élection présidentielle.

Réussir dans le maximum de lieux le rassemblement des forces antilibérales à l’occasion des élections législatives est impératif si nous voulons relancer au plus vite la dynamique unitaire et élire le maximum de députés antilibéraux.

C’est dans cet esprit que notre collectif a pris l’initiative de réunir les collectifs des Hauts-de-Seine pour leur proposer de travailler à un accord départemental pour les élections législatives. Les réunions tenues ont confirmé la persistance de la volonté de rassemblement et nous pouvons considérer que nous avons contribué à une relance de la dynamique car la participation est plus nombreuse à chaque réunion malgré les difficultés initiales pour trouver les bonnes adresses  électroniques.

Sans nous hausser du col nous pouvons considérer qu’une réussite dans notre département aurait une signification nationale, car il s’agit du département où sévit Sarkozy mais aussi et peut-être surtout en raison de la configuration des forces antilibérales : un lieu de force du Parti communiste avec trois députés sortants et, si l’accord se réalise sur les bases actuellement en discussion deux porte-parole de Bové (Francine Bavay et Claire Villiers) comme candidates dans deux circonscriptions importantes puisque l’une est l’une des rares  circonscriptions du département où il existe une chance de battre la droite et l’autre est  celle d’un support (pour ne pas dire suppôt) clé du dispositif de Sarkozy  (Aeschlimann, député maire d’Asnière)

 Nous avons  un accord politique (le texte adopté à la première réunion nationale des collectifs unitaires les 9 et 10 Septembre à Saint-Denis) et un accord programmatique (les 131 propositions adoptées lors de la deuxième rencontre nationale à Nanterre), des propositions de candidatures unitaires dans plus de la moitié des circonscriptions et la recherche de telles candidatures dans plusieurs autres. Réussir est donc possible. Pour autant ce n’est pas encore certain mais les réunions successives ont permis de bien circonscrire ce qui reste à faire :

·        Terminer le choix de candidatures reflétant la diversité du rassemblement dans ses composantes politique et sociale, et en étant capable de susciter des candidatures prenant en compte la diversité des origines de naissance. Dans la grande majorité des circonscriptions pour l’instant la proposition ne porte que sur le titulaire, il est urgent de compléter pour les suppléants.

 ·        Obtenir l’accord de l’ensemble des forces composant le rassemblement sur ces propositions. Ceci signifie en particulier :

 --- que les sections concernées du Parti communiste acceptent ces propositions. Si une ou deux exceptions sont possibles pour des situations particulièrement fermées (comme à Levallois- Clichy) l’accord ne peut être réalisé que s ‘il reste fondamentalement global.

 ---qu’il n’y ait pas de candidature concurrente de la LCR qui risque de permettre au candidat socialiste de passer devant au premier tour.

 ·        Qu’il y ait pluralité de rattachement pour les associations de financement : on ne peut demander aux candidats communistes de ne pas se rattacher à l’association de financement du Parti communiste et on ne peut pas demander à Francine Bavay et à Claire Villiers de se rattacher à cette même association.

 C’est simple dans le principe mais il faut la volonté politique.

 Gérard Badéyan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Débats

Partager cet article

Repost 0