Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Lu sur http://mhamiable.fr/site/index.php?page=article_unique.php&article=326&prec=accueil

 

Congrès de Versailles : nous ne participerons pas à une opération politicienne


La Constitution permet désormais au Président de la République de prendre la parole devant l’Assemblée nationale et le Sénat réunis en Congrès, alors qu’il n’assiste pas à la réponse des groupes politiques et qu’aucun vote n’est possible.

 

Attaché-e-s à la démocratie, les Député-e-s communistes, républicains, du parti de gauche ont voté contre cette modification constitutionnelle qui renforce le poids du pouvoir exécutif - en fait le pouvoir d’un homme - et bâillonne un peu plus l’opposition dans son travail législatif.

 

Cette raison à elle seule, pourrait justifier notre absence à ce Congrès, mais la Constitution, votée à une voix de majorité en juillet dernier, s’applique. Pour cette raison, le boycott ne sera jamais une règle pour nous.

 

En l'occurrence, le 22 Juin, Nicolas Sarkozy veut uniquement surfer sur le vote des élections européennes qu’il considère comme une approbation de sa politique. Il veut instrumentaliser un résultat – faussement interprété – pour aller encore plus loin dans sa politique de régression sociale faite de pression sur les salaires, d’emplois sacrifiés sur l’autel de l’intérêt des actionnaires, d’atteintes à la sécurité sociale, de remise en cause de la retraite à 60 ans…

 

Les Député-e-s communistes, républicains, du Parti de gauche n’iront pas cautionner une opération de communication, le tout pour faire avaler à nos concitoyennes et nos concitoyens l’aggravation d’une politique qui est la plus rétrograde de ces trente dernières années.

 

Les député-e-s communistes, républicains, du Parti de gauche

Tag(s) : #Tracts, déclarations et pétitions

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :