Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Déclaration du Collectif Otan-Afghanistan

 

Non à la Guerre - Non à l'Otan

Oui à la paix, à la liberté et à la démocratie !

 

Après le Sommet de l'Otan à Strasbourg et le contre Sommet qu'elles ont contribué à préparer, les organisations du collectif national Otan-Afghanistan veulent rendre hommage aux habitants de Strasbourg et au collectif strasbourgeois qui nous a accueilli, ainsi qu'aux milliers de participants venus parfois de très loin pour manifester pacifiquement leur rejet de l'Otan et de ses politiques de guerre.

 

Suites aux multiples incidents qui ont émaillé ces rencontres, les organisations protestent contre la volonté clairement manifestée des autorités et du Président de la République, Nicolas Sarkozy, d'empêcher par tous les moyens la libre expression des citoyens en faveur de la paix, du désarmement et de la réduction des dépenses militaires et contre la politique militariste des grandes puissances qui dirigent l’OTAN.

 

Tout a été mis en oeuvre pour saboter notre manifestation.

 

« Je ne verrais pas de manifestants à Strasbourg » avait souhaité Nicolas Sarkozy et la répression s'est abattue! Cependant, malgré l'impossibilité pour des dizaines de cars d'accéder à Strasbourg, malgré les milliers d'Allemands et de délégations du Nord de l'Europe retenus de l'autre coté de la frontière, malgré l'arrêt total des transports en commun et les multiples « check points » musclés, ce sont plus de 30 000 personnes qui ont convergé vers Strasbourg le 4 avril !

 

Les violences et les exactions dont on été victimes des milliers d'opposants à l'Otan pacifiques constituent un inadmissible record. Les tirs de grenades lacrymogènes et assourdissantes sans sommation, le refus de venir en aide aux blessés, l'acharnement dont ont été victimes des personnes âgées, des personnes handicapées, des enfants ou des femmes enceintes, les multiples mises en danger de la vie d'autrui, ne sauraient rester inexpliquées ou impunies.

 

L’Etat et sa police ont bafoué leur propre loi. La constitution de fichiers illégaux lors des innombrables contrôle d'identité, les femmes et les jeunes filles fouillées au corps par des CRS-hommes, les douilles de gaz CS interdit retrouvées sur le sol du rassemblement, le harcèlement des hélicoptères sur le Village et sur les manifestants, les brutalités et les vols commis par les forces de l'ordre contre des biens personnels :drapeaux mais aussi appareils photo, caméras, insignes, livres, affiches, vêtements et même les dossiers de la Conférence internationale.

 

Nous réclamons justice et soutenons les plaintes et demandes d'enquêtes déjà formulées ou à venir : commission d'enquête parlementaire, dépôts de plaintes individuelles et collective, commission d'enquête indépendante …

 

Nous condamnons sans appel les violences perpétrées contre les personnes ou les biens, les agissements irresponsables et refusons absolument les amalgames. En focalisant l'attention des médias et du grand public exclusivement sur ces violences, les autorités ont réussi ce qui était probablement leur objectif: faire le silence presque total sur les motivations des manifestants et le contenu de notre mobilisation.

 

Pourtant, le Village autogéré a été un lieu paisible et propre où des milliers de jeunes de toute l'Europe ont convergé pour échanger et vivre de beaux moments de débat, de culture et de rencontres auxquels des jeunes des quartiers populaires ont aussi participé.

 

Pourtant la Conférence internationale* a été un extraordinaire succès avec plus de 800 participants de 25 pays, malgré sa relégation dans un gymnase loin du centre ville et l'absence de transports en commun.

 

L'usage délibéré de la violence contre les manifestants et les citoyens est à l'image de l'Otan: une alliance arrogante et guerrière méprisant le droit des peuples au seul profit des puissances occidentales.

Ce Sommet a entériné l'envoi de renforts en Afghanistan, la participation physique et financière accrue des pays de l'Union Européenne à l'Otan et la poursuite du bouclier antimissile qui relance la course aux armements en Europe.

 

L'Otan vient également d'élire un faucon à sa tête, M Rasmussen, partisan de la guerre en Irak...

 

Nous le disons avec force : cette offensive militariste, à l’heure de la crise globale, est lourde de dangers. Il n'y a pas de « réponses » militaires aux problèmes du monde . Le militarisme, la répression, ne viendront jamais à bout de l'aspiration à la liberté à la démocratie et à la paix.

 

Notre détermination est plus forte que jamais: nous avons mis pour longtemps l'Otan sous haute surveillance.

 

Le Collectif national poursuit la manifestation sur Internet et appelle à cyber-manifester pour la paix et la liberté (voir site www.otan-non.org)

 

Paris 8.04.09

 

Organisations membres du Collectif

*Association des Combattants de la Cause Anticoloniale (ACCA), Agir Contre la Guerre (ACG), Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (ACDN), Alternative Libertaire, Les Alternatifs, Association Nationale des Elus Communistes et Républicains (ANECR), Association pour la Taxation des Transactions pour l'Aide aux Citoyens (ATTAC), Appel des Cent pour la Paix, Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC), Collectif des Iraniens contre la guerre, Collectif Faty Koumba, Collectif féministe Rupture, Collectif la Guerre Tue, COT, Droit- Solidarité/AIJD, Enseignants pour la Paix (EPP), Femmes Solidaires, La Fédération, Fédération Syndicale Unitaire (FSU), Initiative Féministe Européenne (IFE), IPAM/CEDETIM, Mouvement Jeunes Communistes de France (MJCF), Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples (MRAP), Coordination européenne de La Marche Mondiale des Femmes, Le Mouvement de la Paix, Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté ( LIPFL), Mouvement Politique d'Education populaire (M’PEP), Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) , Parti Ccommuniste Français (PCF), Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF), Parti de Gauche, Union des Etudiants Communistes (UEC), Union Juive Française Pour la Paix (UJFP) , Union pacifiste, Union syndicale SOLIDAIRES, Les Verts…

 

*Entre autres personnalités présentes au Contre Sommet: Bianca Jagger, Malalai Joya, députée afghane, Phyllis Bennis, représentante des pacifistes des Etats-Unis,Jean Ziegler, de nombreux élus ou responsables d'organisations comme Jean- Luc Mélenchon, Marie-George Buffet, Olivier Besancenot, le président du groupe GUE au parlement européen Francis Wurtz , le sénateur Vert Jacques Muller , le Président d'Attac Jean-Marie Harribey, les organisations de femmes, les syndicats, les mouvements pacifistes venus du monde entier, des survivants d'Hiroshima, des déserteurs de l'Armée US, des anciens combattants militants de la paix et une trentaine de députés allemands du Bundestag...

 

CONFERENCE DE PRESSE

JEUDI 16 Avril à 11h

BOURSE DU TRAVAIL

3, rue du Château d'eau

Métro République

Paris 11 °

En présence des représentants des organisations du Collectif national

Des représentants des organisations du Collectif strasbourgeois

Des avocats de la Legal Team ainsi que des victimes des brutalités policières

 

Pour participer à la cyber-manifestation, en signant la cyber lettre au président en ligne, voir http://www.otan-non.org/

Tag(s) : #Annonces et compte-rendus de réunions

Partager cet article

Repost 0