Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Déclaration

 

Paris, le 19 mars 2008

 

 

Le succès de la mobilisation du 18 mars reflète le refus de la politique du Ministre de l'Education nationale, Xavier Darcos. Les organisations syndicales estiment que la grève a été suivie à 55 %. Des lycéens, des parents d'élèves et des enseignants défilaient ensemble dans les rues, j'y vois le signe d'une profonde inquiétude.

 

Lors de l'examen du projet de loi de finance 2008, j'étais intervenue à l'Assemblée nationale contre les 11 200 suppressions de postes dans l'Education nationale. Cette loi perpétue le postulat purement comptable du nombre et de la répartition des postes dans l'enseignement. Les établissements du second degré sont particulièrement concernés avec 9 130 emplois non remplacés. Mais dans le même temps, l'Etat a demandé aux enseignants de faire des heures supplémentaires. Doit-on voir dans cette organisation totalement illogique une des conséquences du principe de la « modernisation de l'Etat » cher au Président de la République ?

 

Les établissements scolaires ont besoin d'enseignants et de personnels d'encadrement, les services de l'Education nationale de personnels administratifs. Les élèves doivent être moins nombreux en classe, l'offre des enseignements doit être maintenue et développée. Sinon, comment prétendre lutter concrètement contre l'échec scolaire et donner une chance à chaque jeune

.

Cette logique montre le désengagement de l'Etat en matière d'éducation. Après avoir accordé un cadeau fiscal de près de 14 milliards d'euros aux plus aisés, l'Etat cherche à faire des économies dans tous les secteurs sans se préoccuper des besoins du plus grand nombre et de l'avenir. Je m'oppose à ce raisonnement financier qui prévaut, loin de toute réforme de fond.

 

C'est pourquoi je suis aux côtés des enseignants, des élèves et des parents d'élèves pour défendre notre service public, et pour que l'éducation pour tous soit une priorité de la Nation.

 

          MARIE-HÉLÈNE AMIABLE

          DÉPUTÉE DES HAUTS-DE-SEINE

          MAIRE DE BAGNEUX

Tag(s) : #Tracts, déclarations et pétitions

Partager cet article

Repost 0