Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

undefined

Vu sur http://montbouge.info/spip.php?article639

 

Un Modem en cache un autre

dimanche 24 février 2008, par Franck Henry

Modem ou demMo ? Officiellement, il n’y pas d’investiture Modem à Montrouge . Les instances dirigeantes du tout nouveau parti orange français ont ainsi tranché. Résultat des courses, on se paye la formule Modem pour le prix d’un imbroglio politicien. Deux Modem : six adhérents ralliant Jean-Loup Metton, une liste autonome contre. Tentative d’explication bien loin de préoccupations locales.

  
Modem or not modem

Sur le site de la section Modem de Montrouge, Boris Gillet, "Candidat du Mouvement Démocrate au Conseil Municipal de Montrouge" déclare "j’ai pris la décision de mener à leur terme les négociations entreprises avec la Liste d’Union et de Rassemblement pour Montrouge conduite par Jean-Loup Metton, maire sortant." Concrètement, six candidats du Mouvement Démocrate seront en position éligible sur la liste de Jean-Loup Metton. Voilà pour le côté pile. Côté face, un autre Modem voit le jour à Montrouge. MontBouge avait suivi le cartel naissant de ce qui sonnait déjà comme l’heure de la rébellion interne  : une liste menée par Jean-Eric Branaa. Il aurait refusé le poste d’adjoint que Jean-Loup Metton lui offrait. Ancien de Génération écologie, fondateur d’une liste indépendante de parents d’élèves au collège Maurice-Genevoix, Jean-Eric Branaa est conseiller national au Mouvement démocrate. Son tract de campagne nous le montre, posant tout sourire aux côtés de François Bayrou. Un Branaa avec son site officiel également ! Mais un Modem pour "Montrouge démocrate". Appréciez la touche locale. Si en informatique, Modem est l’acronyme de modulateur / démodulateur, en stratégie politicienne, il est l’enjeu de dépendance / indépendance vis à vis de Jean-Loup Metton. Tel des aimants qui s’attirent et se repoussent. D’un côté, ceux qui ambitionnent "de porter haut et fort le message du Mouvement Démocrate pour faire entrer des élus au Conseil Municipal de Montrouge" (si la liste de Jean-Loup Metton gagne), de l’autre un esprit frondeur pour faire exister le Modem dès le premier tour – quitte à créer une divergence. Entre les deux, aucun Modem local reconnu par les instances nationales du parti de François Bayrou. Ni sur le "site du Mouvement Départemental des Hauts-de-Seine" : un oubli sûrement.

Badré : la pensée globale et pas locale

Qu’il soit invité à la réunion publique sur le référendum européen de 2005 ("Je me sens chez moi, en famille, avec des amis." ) ou au meeting de soutien à la présidentielle de Bayrou en 2007 ( "j’ai l’impression d’être en famille avec vous" ), Denis Badré se sent vraiment chez lui à Montrouge. Surtout quand il est accueilli par Jean-Loup Metton. Denis Badré constitue la clé de voûte du dilemme du Modem montrougien. Il s’agit bien d’amitiés entre le maire de ville d’Avray – sénateur UDF des Hauts-de-Seine - membre du bureau exécutif national provisoire du Modem… et Jean-Loup Metton, Maire de Montrouge - Conseiller général des Hauts-de-Seine sous étiquette UDF – actuellement Nouveau Centre avec l’accréditation UMP en poche. Au delà de ce rassemblement "apolitique" très à droite (et adroit) de Jean-Loup Metton , l’amitié entre les deux hommes peut s’observer par le prisme politicien, bien loin d’enjeux locaux des montrougiens. Celui de s’assurer des appuis de longue date pour une réélection sénatoriale. En effet, seuls les "grands électeurs" votent – notamment les représentants des communes, maires, maires adjoints, conseillers municipaux ainsi que les conseillers généraux. Vu sous cette angle, Denis Badré a intérêt à miser sur la carte Metton au détriment de l’inconnu Branaa. Une sorte de redevance mutuelle : je t’assure mon soutien pour ta mairie, tu m’assures mon siège de sénateur. De la politique fiction ?

La curiosité locale voudra qu’après les élections municipales, co-existent deux Modem dans un esprit de liberté et de choix. En toute indépendance. A moins que les règlements de compte n’aient raison de cette tête hybride. Modem ou dilemme ?

Tag(s) : #Niouzes diverses

Partager cet article

Repost 0