Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

undefined

6 janvier 2008

 

Le 19 janvier auront lieu dans plusieurs pays de l’Union européenne des manifestations de protestation contre l’emprisonnement dont sont victimes les sans papiers dans tous les pays européens. Les modalités d’incarcération sont différentes, la durée variable, jusqu’à atteindre une perpétuité théorique dans certains pays. Les modalités d’incarcération et les conditions de détention sont très variables ; la durée également qu’une nouvelle directive européenne prétend « limiter » à 18 mois en assortissant toute expulsion d’une interdiction du territoire européen de 5 ans. 18 mois de prison, 5 ans de bannissement, ce sont des peines énormes auxquelles, par exemple, aucun élu ou aucun homme d’affaire, aussi corrompu soit-il, n’a jamais été soumis.

Pourtant, au-delà de ces différences réelles entre les pays, la question de fond est dans le principe même de l’enfermement de femmes, d’hommes et d’enfants qui n’ont commis aucun crime, au prétexte qu’ils ne sont pas nés au bon endroit et qu’ils n’ont pas les bons papiers pour y vivre.

Le privilège de la naissance est officiellement aboli. Que la vie entière d’un individu dépende de sa naissance, noble ou roturier, semble inacceptable depuis la révolution française. Que le privilège de vivre dans un pays riche soit réservé à ceux qui y sont nés ou dont les parents ont les bons papiers semblera un jour tout aussi absurde que les privilèges de la noblesse de l’ancien régime. 
undefined

Le 19 janvier, dans le maximum de pays européens, des citoyens européens, des habitants de l’Europe, se dresseront pour dire qu’ils ne veulent pas d’une Europe frileuse, xénophobe, arc-boutée sur ses privilèges et dont le symbole serait les prisons pour étrangers de plus en plus nombreuses, voire ces camps pour migrants, véritables zones de non droit que les gouvernements rêvent « d’externaliser » aux frontières de l’Europe.

Le RESF appelle toutes celles et tous ceux qui veulent une Europe ouverte et que l’emprisonnement des étrangers révolte à s’associer aux manifestations qui seront proposées par les collectifs de soutien aux sans papiers et de sans papiers qui se réuniront mardi 8 janvier.

 

Sur http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php?article10705


Marche unitaire Samedi 19 janvier à 14 heures
De la Cité de l'immigration (Porte Dorée) au centre de rétention administrative (CRA) de Vincennes

À Malakoff, rendez vous à 13h30 (au plus tard) au Métro Malakoff
Plateau de Vanves pour partir groupés. Faites passer le message !

Manifestation Ile de France à l’appel de  :

Associations et collectifs  : 9ème collectif - ATMF - ATTAC - Autremonde - CDSP Montreuil - CEDETIM – Collectifs unitaires antilibéraux - Droits devant  - Fasti - FTCR - GISTI – MRAP - Coordination Égalité - RAJFIRE ; Syndicats  : FSU - Fédération Sud Education - Ferc CGT - UNEF - Partis et organisations politiques  : PCF - Les Verts Paris - LCR - Alternative libertaire. Premières organisations signataires

Le matin de ce 19 janvier , les personnalités  et les parlementaires participant à une initiative surprise se rassembleront Porte de Vincennes à 9h 30 précises (retour vers 13 heures)

Parmi celles et ceux qui ont d'ores et déjà annoncé leur présence : Ariane Ascaride , Gérard Aschieri, Eliane Assassi, Florence Aubenas, Charles Berling, Olivier Besancenot, Nicole Borvo, Alima Boumedienne-Théry, Patrick Braouezec, Laurent Cantet, Jean Desessard, Marie Desplechin, Daniel Goldberg, Bruno Julliard, Bruno Leroux, Anne de Loisy, Jean-Henri Roger, Christiane Taubira,  Emmanuel Terray, Francesca Solleville
Le tout en musique, grâce à la présence de Grégoire Simon et de Yacouba Cissoko
.

Tag(s) : #Tracts, déclarations et pétitions

Partager cet article

Repost 0