Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

undefined

Même si la chasse, avec d’autres expulsions continue…à voir sur :

http://www.educationsansfrontieres.org/

1°/Relaxe de Florimond- Communiqué 

Florimond est relaxé ! C’est une très bonne nouvelle pour Florimond, pour ses proches, pour toutes celles et ceux qui manifestaient avec lui contre l’expulsion d’une personne sans –papier.

C’est un encouragement formidable au développement de la solidarité avec les sans –papiers, contre les expulsions arbitraires et pour une autre politique de l’immigration fondée sur une nouvelle approche de la mondialisation favorable aux échanges , aux coopérations , à la libre circulation des hommes et des femmes dans le monde , le recul de la misère et la fin des guerres .

C’est un espoir pour moi, pour le délibéré du 14 janvier : le débat du procès a démontré le vide du chef d’inculpation, l’impossibilité de démontrer l’entrave, ni même l’intention d’entrave à la circulation d’un aéronef . Il a montré que je n’ai fait qu’une seule chose : utiliser ma liberté de parole pour exprimer un désaccord et ma volonté de régler le cas de cette famille manifestement expulsée à tort.

Non, décidément, la solidarité n’est pas un délit !

François AUGUSTE

2°/Communiqué Resf/ La mobilisation paye : Roland passe Noël en famille

 

La mobilisation paye :

Roland passe Noël en famille

 

La salle était comble cet après-midi au TGI de Bobigny. Des citoyens, des parents d’élèves, des enseignants, des élus, des militants du RESF étaient venus soutenir Roland RAKOTOARIVELO, qui comparaissait pour refus d’embarquement après 32 jours de rétention, durée légale maximum. Ce père de famille malgache, dont les deux enfants sont nés en France, élu FCPE au conseil d’école de sa fille, a été arrêté le 20 novembre, jour où l’on célébrait la Convention internationale des droits de l’Enfant, si peu respectée par le gouvernement et le ministre de l’Identité nationale.

 

La plaidoirie de Maître Paola CARBONI a fait valoir le droit au respect de la vie privée et familiale, protégé par l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’Homme. Les juges, tout en le reconnaissant coupable du refus d’embarquement, ont décidé de le libérer en ajournant l’audience au 20 septembre 2008 pour, ont-ils dit, permettre à Roland et à son épouse de déposer une nouvelle demande de régularisation. C’est donc un camouflet pour le ministre de la Chasse à l’Enfant et le préfet du Val-de-Marne. L’acharnement à s’approcher des 25 000 expulsions d’ici 8 jours s’est heurté à la mobilisation citoyenne et à la lucidité des juges de Bobigny.

 

Dans le Val-de-Marne, le RESF ira réclamer à la préfecture, le 11 janvier à 18 heures, un titre de séjour pour MME et M. RAKOTOARIVELO, ainsi que pour les autres victimes de la politique du chiffre, et l’abandon de la construction du centre de rétention de Villeneuve-le-roi, conçu pour 140 places, dont certaines réservées à l’enfermement des enfants. Le 19 janvier c’est dans toute la France que nous dénoncerons les centres de rétention et la honteuse directive européenne qui les promeut.

 

Ce soir Roland a pu embrasser les siens. Ses enfants fêterons Noël avec le meilleur cadeau qu’ils espéraient : le retour de leur papa.

Vitry, le 24 décembre 2007

Mercredi 21 novembre 2007 : Conférence à Malakoff sur les droits de l’enfant

Libé, les rafles, Guy Môquet, et Monseigneur Saliège

 

LA SOLIDARITÉ NE DOIT PAS DEVENIR UN DÉLIT ! (Florimond)

Tag(s) : #Niouzes diverses

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :