Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RESF2.jpg  http://www.educationsansfrontieres.org/IMG/pdf/
Tract_solidarite_Haddaoui_24_novembre.pdf

 

Mohamed Haddaoui, asniérois, père de 3 enfants a été expulsé vendredi soir vers le pays qu’il avait quitté en 1999.

Menotté, scotché, bâillonné, il a été placé de force dans un avion d’Air France pour Casablanca. A l’heure où nous écrivons ces lignes, il se trouve aux mains de la police de Rabat, puisqu’expulsé sans passeport. De plus, Monsieur HADDAOUI n’a plus d’attache familiale là-bas.

 

Dans son impitoyable logique d’expulsion, la machine gouvernementale n’aura pris en compte ni la protestation des citoyens anonymes (plus de 1000 pétitions signées), ni celle des enseignants et des parents d’élèves de l’école Mauriceau et du collège Truffaut où sont scolarisés les deux ainés de la famille Haddaoui, ni les interventions des élus d’Asnières ou d’autres communes voisines.

Le rassemblement solidaire devant la Mairie d’Asnières (cf Le Parisien 92 du 21/11) n’a pas suffi.

Les démarches promises par M Aeschliman, maire de la ville ou par Mme Rama Yade, Secrétaire d’Etat aux Droits de l’Homme n’ont rien donné.

 

Que faudra-t-il pour qu’un père de famille, sa femme et leurs trois enfants puissent vivre en paix dans le pays qu’ils ont choisi, où ils se sont bien intégrés, où Mohamed et Mériem suivent leur scolarité normalement et où une grande partie de leur famille est déjà installée ?

Madame Haddaoui et ses trois enfants sont encore en France, désemparés et sans ressources financières. Nous ne les abandonnerons pas seuls face à l’injustice.

La France a ratifié la Convention des Droits de l'Enfant. A ce titre, elle se doit de préserver l'intégrité des familles et non de les détruire. Le comité de soutien exige que les autorités compétentes révisent ce dossier de toute urgence avec bienveillance et humanité. Nous continuons à nous battre pour obtenir le retour et la régularisation de Monsieur HADDAOUI.

 

Nous vous demandons de manifester votre solidarité :

 

· en signant la pétition pour la régularisation de M Haddaoui

· en protestant auprès de vos élus et du gouvernement

· en versant à nos collectes pour contribuer financièrement à l’entretien de la famille jusqu’au retour de Mohamed Haddaoui.

· En participant à la réunion du collectif de soutien à Asnières (lieu et heure

sur le blog  http://asnieres-sanspapiers.over-blog.com/ )

 

 

Enseignants, Parents d’élèves, citoyens, associations et sans papiers solidaires

Pour vous tenir au courant, vous pouvez aussi consulter :

http://www.educationsansfrontieres.org/?article2596

 

 

Mohamed HADDAOUI a été arrêté le 6 Novembre 2007 suite à un contrôle d’identité alors qu’il rentrait de son travail. Il est arrivé en 1999 en France, a trois enfants âgés de 8 mois (né sur le sol français), 7 ans (école primaire Mauriceau, Asnières) et 12 ans (6ième 1 au collège Truffaut, Asnières).

Leurs enseignants sont particulièrement mobilisés pour que ces enfants poursuivent normalement leur scolarité.

Monsieur HADDAOUI a fait de nombreuses démarches en vue d’être régularisé. Il a pu bénéficier d’un titre de séjour pour raisons médicales entre 2004 et 2005. Originaire du Maroc, l’essentiel de sa famille est dispersée à travers l’Europe et aujourd’hui, les liens avec son pays d’origine sont plus que ténus.

En juillet 2006, il a demandé à être régularisé dans le cadre de la circulaire du 13 juin 2006 à la préfecture de Seine-Saint-Denis.

Un refus lui a été signifié le 30 août 2006 accompagné d’un APRF (arrêté préfectoral de reconduite à la frontière). Recours gracieux, puis recours administratif le 22 novembre 2006 : rien n’y a fait.

Après 17 jours entre commissariats, locaux et centres de rétention, il est expulsé le 23/11 au soir.

Voir aussi http://malakoffantilberalunitaire.over-blog.org/article-13990436.html
Tag(s) : #Niouzes diverses

Partager cet article

Repost 0