Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

marianne.jpg

Lors de la réunion de jeudi dernier du collectif antilibéral unitaire de Malakoff, un point était consacré au schéma directeur de la région Ile de France (SDRIF) et à la situation de blocage créée à ce sujet par le pouvoir libéral-autoritaire et ses alliés locaux de droite, ce qui n’empêche pas que l’enquête publique soit en cours jusqu’au 15 décembre[1]. Citoyens, participez !

 

La discussion a fait principalement apparaître le problème démocratique posé par l’empilement de collectivités publiques aux compétences plus ou moins enchevêtrées sur un sujet comme celui-là: Etat, Région, Département, Communauté d’agglomération, Commune.

 

Or , l’aménagement de la région à 30 ans, objet du SDRIF, c’est la vie quotidienne des gens dans des domaines cruciaux du développement durable : type d’urbanisation, transports, logement, emploi, etc. Cela mériterait de vraies concertations avec la population sur les orientations prises.

 

Malgré les efforts de quelques élus, l’information circule mal et les décisions restent principalement le fait des élus, des représentants du patronat et des experts, alors que la démocratie participative aurait là un rôle essentiel à jouer.

 

Plus prés de nous, le Sarkoland, notre Département, ne fait que de l’information générale, n’organise pratiquement pas de concertation.

 

Depuis l’arrivée de la gauche à la tête de la Mairie de Paris, la concertaion a progressé dans le cadre métropolitain.[2]

 

S’agissant de notre Communauté d’agglomération, Sud de Seine, il y a incontestablement des efforts à faire, mais elle a l’excuse d’être une collectivité territoriale très jeune (création au 1er janvier 2005).

 

Quant à notre Commune, elle a tenté de pratiquer la formule des conseils de quartier en 2001-2002, mais avec un résultat assez mitigé[3], sauf peut-être dans le quartier nord de Malakoff. Cette initiative pourrait être reprise mais, si l’on veut être réaliste, il ne faut pas en attendre des miracles. Depuis très longtemps, la commune propose des réunions de concertation thématiques aux habitants concernés dans leur quartier par tel ou tel projet : le bilan de ce type de réunion est divers mais, dans l’ensemble cette formule a un certain succés et débouche sur des résultats concrets. Les assises réalisées sur diffèrents thèmes ont été des succès de participation. L’accueil des nouveaux habitants également. La formule du budget participatif a été pratiquée, à petite échelle, avec les jeunes.

Il ne faut pas, enfin, négliger les visites de quartiers, qui permettent de brasser des sujets très concrets et très divers, mais elles ont des limites liées aux conditions matèrielles de leur déroulement.

 

Certaines formules sont donc à améliorer, d’autres à inventer.

 

Le collectif fera des propositions relatives à l’approfondissement d’une démocratie participative articulée avec la démocratie représentative (la responsabilité décisionnelle des élus doit rester entière) aux diffèrents niveaux évoqués. Elle porteront principalement sur ce sur quoi les citoyens ont la vue la plus directe, à savoir la commune, mais sans perdre de vue (ne pas le faire serait de la courte vue) les autres collectivités, Etat compris.

 

Pour conclure, il paraît intèressant de comparer ce que nous connaissons à Malakoff, et d’aller voir comment ça se passe dans des communes voisines et comparables.

 

Aujourd’hui, quelques informations sur Montrouge (Maire UDF-MODEM assez régulièrement soutenu par l’UMP):

Voir sur Montbouge, blog d’information locale, « Le jeu des réunions de quartier » http://montbouge.info/spip.php?article599

Voir aussi les malheurs de la première réunion de l’AMAP, ou : « Les débuts mouvementés de l’AMAP Montrouge »  http://montbouge.info/spip.php?article607



[2] Souvenons-nous, du temps de Tiberi, de l’affaire grotesque du sens interdit de la rue Julia Bartet !

[3] Les habitants ne se mobilisent pas “ à froid”, mais sur des projets identifiés par lesquels ils se sentent directement concernés;

Tag(s) : #Débats

Partager cet article

Repost 0