Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La jeunesse: une priorité largement oubliée

​Lu sur https://groupefdgc92.com/2016/09/14/tribune-de-pierre-ouzoulias-dans-le-journal-departemental-hdsmag-de-septembre-leducation-de-notre-jeunesse-doit-etre-une-priorite/

Tribune de Pierre Ouzoulias dans le journal départemental HDSmag de septembre : L’éducation de notre jeunesse doit être une priorité

Date: 14 septembre 2016

Le quinquennat qui s’achève devait être celui de la revalorisation de la place de l’Éducation dans notre société ; il n’en sera rien. La dernière rentrée de cette mandature sera celle de la mise en œuvre de la réforme des collèges qui fragilisera encore davantage notre système éducatif : baisse des dotations globales horaires, concurrence accrue entre tous les établissements.

Durant la présidence de N. Sarkozy, 80 000 postes d’enseignants avaient été supprimés ainsi que la formation initiale des nouveaux professeurs. Malgré les promesses de son successeur, la précarité n’a cessé d’augmenter et plusieurs disciplines manquent cruellement d’enseignants. En huit ans, le déficit de professeurs de mathématiques est estimé à près de 7 000 postes. Comment rendre attractif un métier dont le salaire de recrutement est maintenant équivalent à 1,1 fois le SMIC ?

Dans ce domaine, comme dans de nombreux autres, les politiques d’austérité poursuivies par ce Gouvernement, et tous ceux qui l’ont précédé, ont dangereusement réduit les capacités de l’Éducation nationale à jouer pleinement son rôle : apporter des connaissances, enseigner comment apprendre, forger un esprit critique, développer la faculté des individus à comprendre un monde qui évolue vite, transmettre des valeurs qui permettront aux futurs citoyens de jouer pleinement leur rôle dans notre société.

Incapable d’apporter plus à celles et ceux qui en auraient besoin, l’École reproduit des inégalités sociales toujours plus violentes. Dans son domaine de compétence, le Conseil départemental des Hauts-de-Seine renonce lui aussi à les corriger. Sans l’intervention de notre groupe et la mobilisation des parents et des associations, il aurait supprimé le dispositif du Pass 92 qui est pourtant un outil efficace d’incitation aux pratiques sportives et culturelles dans les quartiers populaires.

Dans le même esprit, il maintient un dispositif de tarification de la restauration fortement inégalitaire. En plus de la hausse, totalement injustifiée, de 7 % des tarifs de la cantine, à la rentrée 75 % des familles continueront à payer le tarif maximum.

Notre département a les moyens financiers d’apporter plus d’équité dans ce domaine et notre groupe continuera d’agir pour la réussite de tous les collégiens.

P. Ouzoulias est conseiller départemental du 92

Tag(s) : #Hauts de Seine

Partager cet article

Repost 0