Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tenues balnéaires: le point de vue d'A. Kahn

Lu sur http://axelkahn.fr/toute-france-setripe-a-propos-tenues-balneaires/​

QUAND TOUTE LA FRANCE S’ÉTRIPE À PROPOS DES TENUES BALNÉAIRES

17 août 2016

Peu tenté par l’insignifiance, je m’étais promis de ne surtout pas aborder ce sujet hautement métaphysique et philosophique : que faut-il penser des arrêtés municipaux interdisant aux baigneuses le port d’une tenue style plongeur sous-marin, le masque, le tuba et les palmes en moins ? Cependant, je me ravise, l’insignifiance est, elle au moins, d’une certaine signification quant à la confusion des esprits. Je serai cependant bref, plus serait trop.

.1, la tenue en question, version aquatique du voile intégrale (bientôt, on y adjoindra un masque tout noir type lunettes de soleil, c’est sûr !), est une preuve supplémentaire de la vision qu’à un certain islam rigoriste du corps des femmes, et la faible considération qu’il manifeste envers la volonté des hommes qui, s’ils y étaient soumis, seraient incapables de résister aux pulsions suscitées par les charmes féminins dévoilés. Selon une telle vision, les femmes sont les biens légitimes de leurs époux qui seuls peuvent les contempler et en user à leur guise, de purs objets de tentation pour tous les autres hommes aux yeux desquels il importe qu’elles demeurent cachées. Supérieurs, les hommes ont quant à eux toute latitude à être vus, voire à harceler les femmes qui seront maudites et punies si elles cèdent jamais ! Quelle hideuse conception de l’humanité féminine, et même masculine ! Aucun « respect » de la liberté individuelle et des différences culturelles ne me semble de nature à dispenser toutes les femmes et tous les hommes qui se disent humanistes à condamner une telle infériorisation d’un peu plus de la moitié de l’humanité.

.2, la comparaison entre cette tenue imposée par les rigoristes aux baigneuses musulmanes et celles des débuts du tourisme balnéaire ou, en sens inverse, des pratiques naturistes ne sauraient tenir. À la «Belle époque », hommes et femmes étaient indistinctement couverts au bain, ils sont indistinctement nus chez les naturiste, ces pratiques aux antipodes les unes des autres ne sont en rien discriminatoires.

.3, le rigorisme en question mérite d’être nommé, il se manifeste dans deux courants de l’islam, le wahhabisme de l’Arabie saoudite et des états du golfe, la doctrine des frères musulmans qui triomphe en Turquie. La France soutient les gouvernements les pays ……qui les soutiennent.

.4, je manifeste la plus violente antipathie envers toutes les idéologies religieuses ou autres qui aboutissent à une semblable déconsidération de la femme et qui prétendent la priver d’une maitrise de son corps similaire à celle dont jouissent les hommes. La mode balnéaire en question en est sans conteste une manifestation. Je condamne aussi bien d’autres pratiques qui contribuent à abaisser le statut et à restreindre le libre arbitre des femmes, parfois des enfants. Je me demande parfois quel est le degré de liberté des moinillons d’extrême orient, des enfants juifs de familles de « craignant Dieu » allant à la synagogue vêtus et couverts de noir et des papillotes accrochées à leurs nattes, des tsitsits à leur culotte, des filles de familles catholiques nombreuses que l’on vouait jadis au couvent, des femmes indiennes exploitées, brulées parfois par leurs belles-familles, etc. Dans ces exemples cependant, les choses vont plutôt en s’améliorant, les pétrodollars et la politique des puissances contribuent à favoriser les moyens du prosélytisme des courants rigoristes de l’islam.

.5, tout cela étant dit, s’attaquer à la grave discrimination envers les femmes dont témoignent les contraintes vestimentaires à la piscine ou à la plage m’apparait bien dérisoire et manquer des bases légales, voire, limitées à un type de tenue et de pratique religieuse, morales les plus élémentaires. Combien je préférerais une position forte et de principe, au nom des droits de l’humain – et donc aussi des femmes – de condamnation formelle de l’ensemble des règles qui attentent dans les faits à l’égalité entre tous les êtres, chez nous, bien sûr, mais aussi quels que soient les pays où elles sont imposées et nos liens géostratégiques avec eux.

Axel Kahn, le dix-sept août 2016

Tag(s) : #démocratie

Partager cet article

Repost 0