Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Etat d'urgence: gesticulation inutile, poison de nos libertés

Lu sur http://www.ldh-france.org/quatrieme-prorogation-letat-durgence-demagogie-au-lieu-du-debat-democratique/

18.07.2016

Une quatrième prorogation de l’état d’urgence ? La démagogie au lieu du débat démocratique

Communiqué LDH

Le gouvernement vient d’annoncer une quatrième prorogation de l’état d’urgence et celle-ci sera sans doute avalisée par le Parlement. Tous les parlementaires, y compris celles et ceux qui prétendent le contraire, le gouvernement lui-même, savent que cette prorogation est inutile. Elle relève de la gesticulation et non d’une gestion raisonnée et démocratique de la situation. En revanche, maintenir pendant près d’un an, à ce jour, ce régime, c’est faire de l’exception la règle.

Alors que les pouvoirs publics ont fait voter des dispositions extrêmement graves pour les libertés au prétexte qu’il fallait organiser une sorte d’état d’urgence sans l’état d’urgence, voici qu’ils conjuguent ces textes répressifs et l’état d’urgence. Une telle attitude, à laquelle s’ajoutent les propos démagogiques d’une grande partie de l’opposition, ne permet nullement de lutter efficacement contre les actes de terrorisme mais porte atteinte à tous les ressorts de la vie démocratique.

Ainsi que la LDH l’a déjà rappelé, c’est bien en s’appuyant sur l’état de droit et les libertés, en s’éloignant de toute démagogie, que nous ne céderons pas à la peur et que nous préserverons notre démocratie.

Paris, le 18 juillet 2016

Tag(s) : #démocratie

Partager cet article

Repost 0